Milieu des affaires – Tidjane Thiam dans un grave différend financier avec son partenaire chinois

L’ancien patron du Crédit Suisse, le célèbre banquier ivoirien Tidjane Thiam, nouveau président du PDCI-RDA, est poursuivi par son partenaire chinois Edward Zeng dans une affaire liée à un Spac, a écrit le quotidien britannique spécialisé en économie et en finances The Financial Times dans son édition du 6 février 2024.Ci-dessous la version traduite en français de l’article qui expose la genèse et les contours de cette crise. Cette version est l’œuvre du site d’informations indépendant « Le Monde Actuel ».

L’ancien directeur du Crédit Suisse, Tidjane Thiam, a été impliqué dans un conflit amer avec son partenaire Spac, Edward Zeng, après que la société de l’entrepreneur chinois a poursuivi la société de Thiam pour avoir prétendument refusé de payer 6 millions de dollars de frais de conseil. La société à vocation spéciale Freedom Acquisition de Thiam est en pourparlers de règlement avec la société China Bridge Capital de Zeng, ont déclaré deux personnes au courant du différend.

En août, China Bridge a intenté une action en justice à New York, alléguant que la société de Thiam « avait échoué et refusé » de payer les frais, même si la société de Zeng l’avait présentée à Complete Solaria – l’entreprise solaire américaine avec laquelle elle avait fusionné un mois plus tôt – et avait mené à bien et diligence la modélisation financière et travail de conseil.

Thiam, 61 ans, est désormais actif en politique dans sa Côte d’Ivoire natale. Il a été élu chef du principal groupe d’opposition, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), en décembre 2023. Le procès, qui a été examiné par le Financial Times, souligne la rapidité avec laquelle les relations entre Thiam et Zeng se sont détériorées au milieu de la montée et de la chute spectaculaires du boom de Spac.

China Bridge intente une action en justice contre la société Freedom Acquisition de Tidjane Thiam

 Cette demande a été déposée 14 mois après que des documents réglementaires ont montré que Thiam s’était séparé de son ancien partenaire Pimco, le plus grand gestionnaire obligataire au monde. À l’époque, en juin 2022, la société de Thiam avait déclaré que Zeng était « mieux adapté » et avait  « un historique de création de valeur grâce aux Spacs ». Après une série de faux départs, Freedom Acquisition a fusionné avec Complete Solaria, l’année dernière. Cependant, ses actions ont depuis plongé d’un cours flottant de 10 dollars à 1,26 dollars, laissant l’entreprise avec une capitalisation boursière de seulement 54,4 millions de dollars. Le dossier de China Bridge indique que la société estime que l’accord valorise Complete Solaria à 225 millions de dollars.

China Bridge a déclaré dans son procès qu’en vertu d’un accord d’octobre 2022, Freedom Acquisition était obligé de lui payer 6 millions de dollars si un accord était conclu et que les avocats de Freedom leur avaient dit que leur client avait «approuvé et exécuté » l’accord. Une personne proche du dossier Freedom Acquisition a nié que Zeng ait en sa possession une lettre officielle signée lui donnant droit à des honoraires de conseil et a déclaré que Zeng avait été informé par téléphone et par e-mail qu’il n’en recevrait pas. Ils ont ajouté que le montant final du règlement serait nettement inférieur aux 6 millions de dollars demandés. Freedom Acquisition et un avocat de China Bridge ont refusé de commenter.

Les Spacs sont des sociétés écrans qui collectent des fonds en étant cotées en bourse, puis utilisent les bénéfices pour identifier et acheter des sociétés privées, les rendant publiques par le biais d’une fusion inversée. En règle générale, ils sont tenus de conclure une transaction dans les deux ans suivant leur introduction en bourse ou de restituer l’argent aux investisseurs.

Une affaire de plusieurs millions de dollars

 Freedom Acquisition cotée en 2021 au plus fort d’une frénésie Spac post-pandémique. Parmi ses investisseurs figuraient le milliardaire français François Pinault, fondateur du groupe de luxe Kering, aux côtés de Pimco. Depuis lors, le boom a fait long feu car la hausse des taux d’intérêt et le durcissement de la réglementation ont rendu ces véhicules moins attractifs.

Thiam avait initialement déclaré que son Spac ciblerait les sociétés de technologie financière. Sa première cible était la fintech mexicaine Credijusto en août 2021, mais le co-sponsor Pimco a fait échouer l’accord, estimant que l’objectif était surévalué. Thiam a ensuite entamé des discussions avec Human Longevity – un groupe californien de génomique qui prétend aider à prolonger la vie des clients en utilisant une batterie de tests et d’analyses coûteux – mais cela n’a pas non plus réussi à franchir la ligne d’arrivée. Freedom Acquisition s’est tourné vers Complete Solaria, un installateur américain de panneaux solaires résidentiels, avec des projections audacieuses selon lesquelles il pourrait générer des revenus de 285 millions de dollars en 2023 grâce aux crédits d’impôt de la loi américaine sur la réduction de l’inflation.

Le Spac était dirigé par Adam Gishen, le lieutenant principal de Thiam au Crédit Suisse, qui en était le directeur général. Elle a également fait appel à TJ Rodgers, un investisseur en capital-risque et ancien directeur de Cypress Semiconductor qui a investi dans l’entreprise et siège à son conseil d’administration en tant que président exécutif. John Doerr, président de la société de capital-risque Kleiner Perkins, a déclaré en février dernier qu’il investirait 10 millions de dollars dans l’entreprise. Thiam, né en Côte d’Ivoire et formé en France, a travaillé comme consultant pour McKinsey avant d’accéder à un poste ministériel dans son pays natal. Il est ensuite retourné en Europe, devenant directeur général de l’assureur britannique Prudential, puis du Crédit Suisse, qu’il a dirigé de 2015 jusqu’à son départ en 2020 à la suite d’un scandale d’espionnage en entreprise. Trois ans plus tard, la banque s’effondre.

 Source : The Financial Times du 6 février 2024

Pour lire la version en anglais, cliquez sur : https://www.ft.com/content/c4e25e87-a2d4-42b2-87f0-50750ef2be67?fbclid=IwAR2YUcXmgu8lM6Zf_KZNSA3_V0bqIRoGBRZVR9LMYDGdvZ3ijWrdPmCpNRg )

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié