Akwaba city-ville nouvelle – Le projet de Touré Ahmed Bouah présentée aux responsables du port autonome d’Abidjan

En l’absence du Président-directeur général (PDG) de la société SOPHIA S.A, Touré Ahmed Bouah, promoteur du projet Akwaba City-ville nouvelle, le directeur-coordinateur, Bamba Bakary, accompagné de Camille Battey, point focal, directeur marketing et commercial de la zone logistique d’Abidjan ainsi que d’autres collaborateurs, a conduit une délégation pour une séance de travail, le mardi 19 décembre 2023, avec la direction générale du port autonome d’Abidjan (PAA) .

Au cours de cette rencontre présidée par Zoumana Touré, directeur du Domaine et du Patrimoine du Port Autonome d’Abidjan (PAA) représentant le directeur général Hien Sié Yacouba, l’équipe de SOPHIA S.A a présenté le projet à la direction générale du PAA et sollicité l’appui des instances portuaires dans le processus de concrétisation de la vision de Touré Ahmed Bouah concernant le projet de zone logistique située dans le nord du district d’Abidjan, non loin du poste à péage d’Attinguié, dans le prolongement de la zone industrielle au PK 24.

Le promoteur du projet Akwaba City-ville nouvelle entend construire sur cette zone logistique d’une superficie de 8.800 ha, une plateforme logistique composée, entre autres, de magasins, de parkings des gros camions, de marché de véhicules d’occasion, d’anacarde et de coton, de lieu de stockage et de repos afin de décongestionner le port et permettre aux opérateurs économiques de trouver un espace d’activités.

Le directeur Zoumana Touré et ses collaborateurs du PAA ont salué ce projet et précisé qu’il s’agit d’ «un bon projet qui intègre la vision du port autonome d’Abidjan». Ils ont , par ailleurs, exprimé des préoccupations et fait des suggestions afin que les initiateurs et le port autonome d’Abidjan puissent en tirer profit. D’autant que c’est un projet, dira le directeur, auquel le port a pensé depuis 2011. « Nous sommes preneurs. Dans tous les cas, le port est gagnant », a souligné Zoumana Touré qui a insisté sur le côté institutionnel du projet, de sorte à obliger, si le projet abouti, les opérateurs économiques à faire une escale sur ce site, le temps qu’on leur fasse appel pour charger ou décharger leurs camions. La délégation de SOPHIA S.A s’est engagée à poursuivre les discussions avec la direction générale du port autonome d’Abidjan en vue d’une éventuelle signature de convention de collaboration entre les deux structures.

Didier Depry    

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié