Côte d’Ivoire / Factures impayées, augmentation du prix de l’électricité, etc. – La SYNAFECI organise un sit-in de protestation le 10 janvier

Le Syndicat national des fournisseurs de l’Etat de Côte d’Ivoire (SYNAFECI) organisera un sit-in de protestation, le mercredi 10 janvier 2024, à Abidjan-Plateau, devant la cathédrale et le palais de Justice. Cette manifestation se tiendra de 6h30 à 14h30, au dire des organisateurs. Il s’agit de protester contre le non-paiement des factures et l’augmentation du prix de l’électricité. Le président du SYNAFECI, Gré Faustin, a livré l’information, le mercredi 4 janvier dernier, à travers un communiqué. Gré Faustin a révélé que les prestations fournies par deux entreprises ivoiriennes (plus de 78.750 millions FCFA), pour l’organisation du 27e Congrès de l’Union postale universelle en août 2021 en Côte d’Ivoire, ne sont toujours pas payées alors que les sociétés européennes ont été entièrement réglées.

A en croire Gré Faustin, les factures impayées sont estimées à plus de 800 milliards FCFA (sur la période 2011-2023) et qu’après trois années d’incessantes relances faites au gouvernement ivoirien (septembre 2020 au 21 décembre 2023) sans suite et face au mépris auquel les fournisseurs font face, il est temps pour le SYNAFEC de prendre ses responsabilités. « Toutes ces anomalies et injustices à l’endroit des fournisseurs de l’Etat ont contraint plusieurs à jeter la clé de leurs entreprises sous le paillasson occasionnant ainsi la dislocation de milliers de foyers, des décès en cascade, des enfants déscolarisés, le tout couronné par des poursuites de tout genre », a déploré Gré Faustin. Qui dit ne pas comprendre pourquoi le gouvernement ivoirien fait la promotion de l’entreprenariat, des champions nationaux en matière d’entreprenariat, des start-up et paradoxalement n’est à mesure de payer les factures. Il demande au gouvernement de faire un effort, en cette année 2024, en vue de donner du sourire aux membres du SYNAFECI.

Le SYNAFECI a décidé d’organiser un sit-in, le 10 janvier prochain, pour, en outre, protester contre l’augmentation du prix de l’électricité de 10% qui est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2024. Pour Gré Faustin, cette augmentation du prix va non seulement amenuiser le pouvoir d’achat des ménages mais pose un sérieux problème de management du secteur de l’électricité en Côte d’Ivoire. Il estime que le gouvernement doit songer à diversifier la source d’approvisionnement des ménages en électricité comme l’énergie solaire.

La colère de Gré Faustin est d’autant renforcée que la Côte d’Ivoire va organiser la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) du 13 janvier au 11 février 2024, avec plus de 500 milliards FCFA pourtant il y a des factures impayées des opérateurs économiques, dit-il. « Le Synafeci profite de cette occasion pour lancer un appel pressant de soutien, à toutes les personnes éprises de paix et de justice, à toutes celles qui aiment notre chère nation et leurs partisans, sympathisants pour leur présence aux côtés des fournisseurs de l’Etat le 10 janvier prochain », a-t-il conclu.

Nedson Djinsou

 Légende photo : Gré Faustin est à bout de souffle dans sa quête pour le paiement des factures.

 

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié