Entendu par le pôle financier économique et financier, scandale avec des opérateurs immobiliers – Pourquoi le Directeur du domaine urbain est si fréquemment indexé ?

« Pourquoi tous ces scandales qui vous concernent ? Sont-ce des complots ou s’agit-il de faits avérés mais qui vous échappent ?». « Pourquoi avez-vous refusé d’obéir aux ordres de votre hiérarchie dans le dossier des 237 hectares d’Akoupé-Zeudji avec SOPHIA S.A alors qu’il est clairement établi, avec preuves, que SOPHIA S.A a suivi la procédure pour l’obtention des ACD ? »

Ce sont les questions que nous avons adressées, ce mercredi 10 janvier 2024, au Directeur du domaine urbain (DDU), M. Abdoulaye Diallo, afin d’avoir sa réaction relativement auxdifférentes affaires dans lesquelles il est cité notamment celle liée aux 237 hectares d’Akoupé-Zeudji pour lesquels il refuse de délivrer les ACD à la société immobilière SOPHIA S.A en dépit des ordres de sa hiérarchie de faire aboutir positivement le dossier. Nous n’avons malheureusement pas obtenu la réponse de M. Abdoulaye Diallo qui visiblement a refusé de réagir.

Dans cette affaire du refus de délivrance des ACD des 237 hectares d’Akoupé-Zeudji  qui oppose le PDG de SOPHIA S.A, M. Touré Ahmed Bouah, promoteur du projet Akwaba-City Ville nouvelle, au Directeur du domaine urbain (DDU) du ministère de la construction, du logement et de l’urbanisme, M.  Abdoulaye Diallo et son adjoint, M .Bamba  ; le cabinet du ministre de la construction, du logement et de l’urbanisme, M. Bruno Nagbané Koné , avait tranché en faveur de SOPHIA S.A. « Suite à notre séance de travail de ce jour (18 décembre 2023) relativement au dossier SOPHIA d’une superficie de 237 hectares 62 a 52 ca sise à Akoupé -Zeudji, je vous transmets ci-joint les réponses à vos interrogations relativement aux mains-levées d’opposition sur les quatre (04) thématiques relevées par le procès-verbal de  fin d’enquête publique établi par la commission mixte d’attribution.  Au regard de ces pièces jointes, je vous demande d’évoluer dans le traitement de ce dossier qui à mon avis ne pose aucun problème quant à un traitement positif ».

C’est en ces termes que s’est traduit l’arbitrage du cabinet du ministre relativement à cette affaire pourtant simple mais curieusement rendue rocambolesque par M. Abdoulaye Diallo. C’est dans un courrier daté du 18 décembre 2023 signé du Directeur de cabinet, M Alexandre Kouamé, et adressé au Directeur du domaine urbain (DDU) que cet arbitrage a été conclu. Mais le Directeur du domaine urbain s’est opposé aux injonctions de sa hiérarchie en obtempérant pas. Pour les observateurs au fait du dossier, le Directeur du DDU s’est tout simplement rebellé face au ministre de la construction, du logement et de l’urbanisme, M. Bruno Nagbané Koné.  Vrai ou faux, pourquoi le Directeur du domaine urbain a-t-il agi  ainsi ? Nous n’en saurons rien.

Ceux qui connaissent M. Abdoulaye Diallo soutiennent qu’il serait coutumier des affaires aux contours obscurs depuis qu’il était en fonction au service cadastre d’Abidjan-Cocody. Déclarations diffamatoires ou avérées, nous n’en saurons rien également. Cependant ce que nous savons, c’est que le Directeur du domaine urbain, M. Abdoulaye Diallo, et son adjoint, M. Bamba, ont été entendus par le Pôle économique et financier du Tribunal d’Abidjan sur l’affaire des 237 hectares d’Akoupé-Zeudji.

Selon le communiqué produit par son équipe, le Directeur du domaine urbain et son adjoint ne seraient ni de près ni de loin concernés par cette affaire qui concerne une société immobilière et des propriétaires terriens. Mais alors question : Pourquoi ont-ils été entendus par la Justice ? Là encore, nous n’en saurons rien. En absence d’informations crédibles qui pourraient nous éclairer sur ce que cache véritablement tout ce bric-à-brac, les rumeurs vont bon train dans divers milieux où l’on évoque, à tort ou à raison, des soupçons de corruption. Ce qui pourrait affecter l’image du ministre Bruno Nagbané Koné qui entreprend pourtant un travail déterminé dans le secteur de la construction et de l’urbanisme.

Didier Depry

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié