Festival des arts et des cultures sénoufo – Le rendez-vous démarre aujourd’hui, 10.000 participants attendus à Ponvogo

La 9e édition du festival des arts et des cultures sénoufo s’est ouverte  ce vendredi 29 décembre 2023 et prendra fin, le lundi 1er janvier 2024 à Ponvogo, village situé à quelques encablures de Korhogo, capitale de la région du Poro, dans le nord de la Côte d’Ivoire.  Initié par la Fondation Tchêpê en collaboration avec la Mutuelle de développement de Ponvogo, ce festival qui attend 10.000 participants vise à promouvoir la culture sénoufo dans toute sa diversité portée, entre autres, par Ponvogo et sa quinzaine de villages alliés. Le commissaire général  de ces festivités qui célèbrent les valeurs culturelles et coutumières sénoufo  est  M. Brahima Coulibaly, officier du mérite culturel et directeur de la communication de la Première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara.

« Cet évènement s’inscrit dans la thématique des axes d’intervention de la Fondation TCHEPE : Environnement, Culture et Développement Durable en vue de promouvoir la culture et la diversité à travers la création d’espaces de rencontres multiculturelles. Ainsi, cette édition 2023 a pour thème : « Culture sénoufo et développement agricole, la contribution des femmes ». Par ce thème, la Fondation TCHEPE voudrait mettre en lumière la contribution de la femme Sénoufo à la conservation de la nature, de l’environnement et des relations dans la société », mentionne le secrétariat technique du festival dans le document de présentation de cette 9e édition.

Un rendez-vous culturel et social qui se déploiera avec intensité durant trois jours sous les principales articulations suivantes : Opération don de sang ; rituels d’adoration des génies de Ponvogo accompagnés de groupes de balafon et de soromiguidjo ; lancement des activités de l’Ecole du balafon (INSAAC et UPGC de Korhogo) ; rituel d’adoration au bois sacré, début de la league des initiés (Ponvogo, Famagaha, N’tchon, Seguèlè, Blawara, Kassoumgbarga, Sienkolo) accompagné de groupes de balafon et de soromiguidjo ; visite du jardin des femmes de Ponvogo et échanges sur la mise en place de l’AVEC ; tenue d’une conférence publique ayant pour  thème : «  Philosophie et Action sociale de la Fondation TCHEPE : cas du jardin des femmes de Ponvogo », une conférence co-animée par Brahima Coulibaly et Soro Moussa ; katogue des femmes ; rituel du Komon ; match de classement de la league des initiés et finale league des initiés.

Didier Depry

 

 

 

 

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié