Affaire « Vente de véhicules à crédit » – Toute la vérité sur le remboursement des souscripteurs à KDS Holding

Le remboursement des souscripteurs du département Transport de KDS Holding a repris, le vendredi 10 mai 2024, au siège de l’entreprise sis à la Riviera-Attoban, dans la commune de Cocody (Abidjan). Le responsable de la communication de l’entreprise, Gaël Lakpa, a donné l’information, le même jour, au sein de ladite société, lors d’une conférence de presse.

« Nous allons effectuer le remboursement de l’investissement de plus de 200 souscripteurs aujourd’hui (Ndlr : vendredi dernier). Nous demandons de la patience aux souscripteurs parce que le paiement se fait par vague », a indiqué Gaël Lakpa qui a rappelé que du 26 février au 26 mars 2024, ce sont 600 souscripteurs qui ont reçu le remboursement de leurs investissements à des taux différents. Et que du 3 avril au 3 mai 2024, ce sont 400 souscripteurs qui ont été servis. « Des souscripteurs ont reçu la totalité de leur investissement. Certains vont percevoir leur argent en plusieurs versements », a-t-il précisé. Gaël Lakpa a rappelé que les remboursements vont s’effectuer jusqu’en novembre 2024. Et qu’il s’agit, au total, de  3780 souscripteurs concernés.

Le 19 avril 2024, lors d’une conférence de presse, au siège de l’entreprise, le PDG de KDS Holding, Koffo Doga Sévérin,  avait soutenu que tous les souscripteurs seraient entièrement remboursés. Et que ce sont 11 milliards FCFA qui ont été perçus par 700 souscripteurs. A’ l’en croire, il reste 8 milliards FCFA à restituer aux souscripteurs.

Koffo Doga Sévérin a dénoncé que c’est lorsque le comité de veille sur les activités d’agrobusiness et assimilées a demandé, en mai 2023, de suspendre son activité de vente de taxi compteur à crédit que les souscripteurs ont commencé à résilier leurs contrats. «Le comité a demandé de mettre immédiatement fin aux activités d’appel public à l’épargne au regard des risques pesant sur l’épargne des populations et que les paiements des souscriptions et Retour sur investissement (RSI) en espèces pourraient constituer une source de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme», a-t-il avoué.

Koffo Doga Sévérin a annoncé qu’avec 96% des souscripteurs qui se sont désistés par rapport au projet, cela pose un problème en ce sens que les recettes des taxis-compteurs ne peuvent pas permettre de rembourser l’investissement de ceux qui se retirent. Il a aussi regretté le fait que celui qui se désiste aujourd’hui veut le lendemain le remboursement de son investissement.  C’est la raison pour laquelle il y a un calendrier de remboursement. Mais les souscripteurs n’acceptent pas cette option. Ils font alors, a-t-il dit, de l’intoxication et la manipulation sur les réseaux sociaux. C’est du 4 au 07 avril 2023 que onze sociétés sur douze détectées ont été auditionnées par le comité dans le cadre des activités d’agrobusiness et assimilées. Ces entreprises sont Tasnim Entreprise Sarl, Arahamane Group, Gozranda Sarl, Sautoc, Ara Transport, Cordial Plus Transport, O’Black / Myvtc, International Nkl Company et Ray Mobile.

Nedson Djinsou

Légende photo : M. Gaël Lakpa, responsable de la communication de KDS Holding, lors de la conférence de presse.

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié