Boxe – La fédération ivoirienne relance ses activités

La Fédération ivoirienne de boxe (FIB) a repris ses activités. Longtemps mises en veilleuse  à cause d’une crise interne, les activités ont été relancées par le président de la fédération,  Jean-Paul Dago. Il a procédé récemment au lancement des activités dans un hôtel de la place. Le président de la FIB a profité de cette occasion pour dévoiler les axes stratégiques de son plan d’actions qui, selon lui, donnera un souffle nouveau au noble art en Côte d’Ivoire.

« Nous avons constaté que depuis près de 20 ans, les boxeurs sont démotivés parce qu’ils s’entraînent sans activités. Nous avons donc voulu faire les choses autrement, en nous appuyant sur les recommandations des états généraux qui ont été déjà faites en 2015. C’est cette boussole que nous avons comme instrument de travail qui va nous permettre de guérir la boxe car, elle est malade », a-t-il expliqué.

A la suite de cette conférence de presse, un gala de boxe a été organisé au complexe sportif de Koumassi (Agora). Ce sont près d’une vingtaine de boxeurs issus de 5 clubs qui ont croisé les gants. Ils étaient repartis en 9 catégories dont 8 combats amateurs et un combat professionnel. L’on a assisté à de beaux gestes et de beaux duels au terme desquels les clubs de Ring Soumahoro et Espoir Abobo ont montré leur suprématie avec 3 victoires chacun. Notons que lors de la cérémonie de lancement officiel des activités, la FIB a offert des gants et des kits médicaux aux boxeurs.

Anicet Zio

Légende photo : Le président de la Fédération ivoirienne de boxe (FIB), Jean-Paul Dago.

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié