Cinéma – Le Groupe Pathé ouvre 6 nouvelles salles à Abidjan

Satisfaire la demande en matière de fréquentation des salles de cinéma et redonner le goût au cinéma non sans accompagner la production nationale du 7ème art. Ce sont, entre autres, les motivations du complexe cinématographique du groupe français Pathé qui a investi plus de 30 millions d’euros, soit plus de 19 milliards Fcfa, pour construire 6 nouvelles salles de cinéma aux normes modernes. Ce complexe qui est situé, à Cap Sud, à Abidjan Marcory, a été ouvert, le mercredi 24 avril 2024, au public. En prélude à cette grande première, l’entreprise a effectué une visite guidée de trois salles, le mardi 23 avril dernier, suivie d’une conférence de presse.

Le directeur des Opérations Afrique de Pathé, Frédéric Godefroid, a annoncé qu’il s’agit de faire vivre des émotions et faire redécouvrir le cinéma aux Ivoiriens. Car Abidjan, la capitale économique ivoirienne, qui comptait une quarantaine de salles de cinéma, il y a plus de 20 ans, n’enregistre plus que quelques-uns aujourd’hui. Pour lui, il faut offrir une panoplie de films aux populations pour leur loisir et faire redécouvrir le cinéma aux enfants. Le projet, selon lui, dure sept ans.

Sylvain Agbré, directeur d’exploitation du Cinéma Pathé Côte d’Ivoire, s’est réjoui de ce que son groupe double le nombre de salles de cinéma à Abidjan, c’est-à-dire 12 salles. Il a annoncé pour le vendredi 26 avril 2024, « un bon catalogue de films ivoiriens et africains », ainsi que des blockbusters internationaux et des spectacles culturels. Pour lui, il faut faire la promotion des films locaux et contribuer à la production de ceux-ci. Des films, a-t-il révélé, sont en finition. Sylvain Agbré a promis la projection du film « Le gendarme d’Abobo » dans lequel le comédien Michel Gohou est l’un des principaux acteurs, dans les salles de son groupe bientôt. Ce film a fait 25 000 entrées. En 2023, les films ivoiriens ont fait environ 100 000 entrées.

Aurélien Bosc, le directeur du cinéma Pathé, a ajouté qu’il faut promouvoir « un cinéma populaire », ouvert à une cible plus large avec une gamme de prix plus attractive. Le multiplexe propose six salles dont deux VIP, pour une capacité totale d’environ 1000 fauteuils. La plus grande salle est composée de 344 fauteuils et la plus petite de 44 fauteuils. Prévu, à l’origine, pour être lancé en 2019, le complexe cinématographique du groupe français Pathé en Côte d’Ivoire a fait finalement sa première, le vendredi 26 avril 2024. Le multiplexe de 6 salles, situé à Abidjan dans le centre commercial Cap Sud, était à l’origine un projet conjoint des groupes français Pathé et Gaumont pour créer une nouvelle chaîne de cinéma en Afrique. Après le retrait du second partenaire et la pandémie covid-19, la construction du cinéma, prévu pour être lancé en 2019, a pris du retard.

Lors du retrait de Gaumont du projet, plusieurs sources ont annoncé que Pathé créerait seul la chaîne de cinéma africain initialement prévue. En décembre 2023, le groupe français a lancé un cinéma au Sénégal. Pathé possédait déjà un cinéma au Maroc et un autre en Tunisie. Avec la salle d’Abidjan, le groupe disposera de 4 complexes cinématographiques africains. Plusieurs observateurs du secteur annoncent Pathé comme un futur concurrent du réseau de salles Canal Olympia, appartenant à Vivendi qui affiche 18 salles dans 12 pays d’Afrique francophone

Nedson Djinsou

Légende photo : Le groupe Pathé augmente l’offre du cinéma à Abidjan. 

 

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié