Coopération militaire et sécurité en Afrique de l’ouest – AFRICOM renforce son partenariat avec la Côte d’Ivoire

Le Général Michael Langley, Commandant du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) et le Sergent-Major Michael Woods, chef principal des sous-officiers, ont effectué une visite en Côte d’Ivoire, du 28 au 29 avril 2024, pour renforcer le partenariat de longue date entre les États-Unis et le gouvernement ivoirien.

Lors de sa visite, le Général Langley a participé à des discussions de haut niveau avec les dirigeants militaires et civils y compris le Président Alassane Ouattara et le Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général de Corps d’Armée Lassina Doumbia, mettant en avant l’engagement commun pour la stabilité régionale et la coopération en matière de sécurité. Cette visite a relevé l’importance de la collaboration entre les États-Unis et la Côte d’Ivoire pour faire face aux défis communs de sécurité y compris l’extrémisme violent et la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN). « Notre partenariat durable avec la Côte d’Ivoire souligne notre engagement mutuel à favoriser la paix et à renforcer la sécurité régionale pour assurer un avenir prospère pour tous les Ivoiriens », a déclaré l’Ambassadeur des États-Unis en Côte d’Ivoire, SE Mme Jessica Davis Ba.

Le Général Langley a salué le dévouement et le professionnalisme des forces de défense ivoiriennes, mettant en lumière leur rôle crucial dans les initiatives de sécurité régionale.              « L’armée ivoirienne incarne un engagement envers l’excellence et constitue une pierre angulaire de la stabilité régionale », a déclaré le Général Langley. « Grâce à des exercices d’entraînement conjoints et aux partages d’informations, nous avons réalisé des progrès significatifs dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. »

Les armées américaine et ivoirienne coopèrent dans plusieurs exercices d’entraînement conjoint à travers AFRICOM. La Côte d’Ivoire participe au programme International Military Education and Training et contribue à l’initiative mondiale pour les opérations de maintien de la paix, facilitée par les États-Unis, qui vise à développer une capacité de maintien de la paix interopérable parmi les nations africaines. « Les États-Unis restent engagés à soutenir les efforts de la Côte d’Ivoire pour renforcer la sécurité et la stabilité à l’intérieur de ses frontières et dans la région », a déclaré le Général Langley. « Notre partenariat est fondé sur le respect mutuel et une vision commune de la promotion de la paix et de la prospérité en Afrique. »

Le Général Langley a réitéré l’engagement des États-Unis à travailler aux côtés de la Côte d’Ivoire et d’autres nations africaines pour promouvoir un avenir sûr et prospère pour le continent. AFRICOM fournira plus de 65 millions de dollars en 2024, une grande partie de cet investissement sera consacrée au contre-terrorisme et à la sécurité aux frontières dans le nord de la Côte d’Ivoire. AFRICOM, dont le siège est à Stuttgart, en Allemagne, est l’un des 11 commandements de combat du Département de la Défense des États-Unis, chacun ayant une mission géographique ou fonctionnelle qui fournit le commandement et le contrôle des forces militaires en temps de paix et en guerre. AFRICOM utilise une approche globale de diplomatie, de développement et de défense pour favoriser les efforts inter-agences et aider à contrecarrer les moteurs de conflit et d’extrémisme en Afrique.

(Source : Sercom Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire)

 

 

 

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié