Côte d’Ivoire / Bilan 2023 et perspectives 2024 du Portefeuille de l’Etat – La Direction générale en conclave à Yamoussoukro

Faire le bilan 2023 et concevoir les perspectives pour 2024. C’est l’objectif de la 5e édition du séminaire de la Direction générale du Portefeuille de l’Etat qui s’est ouvert, le jeudi 4 janvier 2024, à l’hôtel des Parlementaires de Yamoussoukro, en présence du chef de cabinet du ministre du Patrimoine, du Portefeuille de l’Etat et des Entreprises publiques, Soualio Grambouté, et du 2e adjoint au maire de la ville, Agro Zimini. L’information émane d’un communiqué de presse que nous avons reçu de ladite direction générale.

Le directeur général du Portefeuille de l’Etat, Bamba Seydou, a indiqué que l’objectif était de faire le bilan des activités de la DGPE au titre de l’année 2023, avant de dérouler les projets à mettre en œuvre au cours de l’année 2024. Plus spécifiquement, il s’agit d’une part de faire le bilan global des activités menées par chacune des directions au titre du Plan d’actions stratégiques (PAS) 2023 de la DGPE et des actions menées dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie 2021-2025. Et d’autre part, de définir les principaux chantiers à mettre en œuvre en 2024, dans le cadre de la stratégie 2021-2025 de gestion du portefeuille de l’Etat.

A ce sujet, deux présentations ont montré que le PAS 2023 – qui définit les principales actions à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés à la DGPE – a été exécuté à 98% et la stratégie de gestion du portefeuille de l’Etat 2021-2025 à 78%, en raison de faibles taux concernant certaines questions.  Ces assises qui se tiennent pour la deuxième fois à Yamoussoukro sont donc l’occasion de voir véritablement où se situent les difficultés et blocages. « Nous allons passer en revue les différentes questions, faire un bon diagnostic et dégager des pistes de réflexion pour contourner ces difficultés et atteindre les objectifs et attentes des autorités et des populations », a insisté le directeur général du Portefeuille de l’Etat, Bamba Seydou.

Le chef de cabinet, Grambouté Soualio, a loué la démarche de la DGPE qui se dote continuellement de boussoles pour mieux orienter ses actions et réfléchir sur les perspectives pouvant conduire à l’atteinte des objectifs assignés. Le chef de cabinet représentant le ministre Moussa Sanogo a indiqué quelques actions importantes auxquelles la DGPE devrait accorder une attention toute particulière au cours de l’année 2024. Il s’agit, entre autres, du renforcement du suivi des conseils d’administration, avec la mise en œuvre d’un plan d’actions cohérent à la suite de l’évaluation 2023, la vulgarisation des lettres de mission entre les conseils d’administration et les directeurs généraux, le suivi de la mise en œuvre des recommandations de la stratégie 2021-2025, l’amélioration des mécanismes de financement des entreprises publiques. Le séminaire a pris fin le vendredi 5 janvier 2024.

Nedson Djinsou

 Légende photo : Le directeur général du Portefeuille de l’Etat, Bamba Seydou (au centre), a beaucoup de défis à relever avec son équipe.

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié