Election présidentielle au Sénégal – Le Conseil constitutionnel confirme la victoire éclatante de Bassirou Diomaye Faye

Au Sénégal, le Conseil constitutionnel a confirmé, le vendredi 29 mars au soir, la victoire sans appel de Bassirou Diomaye Faye à la présidentielle du 24 mars 2024 dès le premier tour. C’est la dernière étape du processus électoral accéléré avant l’investiture du nouveau chef de l’État prévue le 2 avril et le départ du président Macky Sall.  Cela a été une formalité : « Le Conseil constitutionnel n’a été saisi d’aucune contestation » indique la décision, et « M. Bassirou Diomaye Diakhar Faye est élu président de la République du Sénégal ». Les sages confirment donc les résultats provisoires annoncés mercredi au soir par la Commission nationale de recensement des votes : 54,28% pour le président élu et 35,79% des suffrages pour son principal rival, l’ancien Premier Ministre, Amadou Ba. Rapporte la radio française, RFI.

Place aux prochaines étapes

Cette décision, prise après un délai de recours abrégé, permet donc l’organisation d’une prise de fonction de Bassirou Diomaye Faye le 2 avril, date de la fin du mandat du chef de l’État sortant, Macky Sall. Les deux hommes se sont déjà vus jeudi au Palais, en présence également d’Ousmane Sonko. Une visite « empreinte de courtoisie » selon la présidence, notamment pour échanger sur « les grands dossiers de l’État ». Une rencontre immortalisée par des photos marquantes après plusieurs années de virulents combats politiques entre les deux camps. Prochaines étapes, maintenant : la prestation de serment de Bassirou Diomaye Faye, mardi 2 avril, dans la ville nouvelle de Diamniadio, suivie de la passation de pouvoir au palais présidentiel.

Légende photo : Le président sortant Macky Sall a reçu le nouveau président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, accompagné de son mentor, Ousmane Sonko,  le jeudi 28 mars 2024, dans la cadre d’une visite de courtoisie au palais présidentiel à Dakar.

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié