En concert live à l’espace Echo d’Afrik – L’artiste Kamikaz du Zouglou se raconte

La forte pluie qui s’est abattue sur le village d’Abatta (Abidjan), dans la soirée du samedi 6 juillet 2024, n’a en rien entamé la volonté des nombreux mélomanes qui ont effectué le déplacement de rester quand même sur place, à l’espace culturel Echo d’Afrik, et attendre que les choses se tassent. Afin de vivre le concert live de l’artiste Kamikaz du Zouglou annoncé à fort renfort de publicité des semaines durant.

Et quand la pluie s’est arrêtée comme elle est subitement tombée, le précurseur du zouglou gospel s’est amené avec les membres de son orchestre et de son staff managérial. Il était 1h40 du matin. Et, à 2h tapantes, le zougluman a lancé les hostilités pour servir un spectacle propre. Oui, l’artiste Kamikaz du Zouglou a su faire montre de toute l’étendue de son talent.

Face à un public acquis et conquis, il a préféré s’imprégner, dès l’entame de sa prestation, d’un titre langoureux à la louange du Seigneur comme pour demander la bénédiction du Très-Haut. Et les choses sont allées crescendo avec l’enfant d’Abobo Avocatier. La bête de scène a ainsi proposé une dizaine de titres dont des inédits devant figurer sur son album à sortir sous peu. Ainsi le nombreux public a-t-il chanté avec lui les couplets et chœurs de ses chansons « Dobé », « On a secret de ça ! », « Mets ta bouche dans mon affaire », « Diwassé ». « Moi je l’aime » et « Gobazara Gobazara ». En prenant d’assaut les allées du site pour danser, ne pouvant tenir en place.

Comme il en a l’habitude, le zouglouman n’a pas manqué de se lancer dans les improvisations et livrer des anecdotes sur sa vie pour expliquer des situations qu’il a vraiment vécues et qui ont renforcé sa volonté de préserver face à toutes les épreuves de la vie et de surtout s’en remettre à Dieu. Des scènes de vie qu’il tenait à raconter pour aussi demander à tous de garder espoir en toute chose.

Par ailleurs, la tête d’affiche du jour a tellement assuré que, dans le public, pour bien le lui rendre, beaucoup de mélomanes se sont empressés d’investir la scène pour  « travailler » sur lui. C’est-à-dire le couvrir de billets de banque, preuve de leur satisfaction face à la qualité du spectacle donné.

Aussi l’artiste a-t-il bénéficié du soutien de ses collègues. Notamment Patco le Barbu et Sosthy qui ont poussé la chansonnette avec lui et proposé des titres de leur répertoire. L’homme de showbiz Gnahoua Josué aussi, aux côtés du maître des lieux, l’ambassadeur de la paix Lazare Olivier Goé Bi Bolou, était de la partie. Qui a aspergé de champagne Kamikaz du Zouglou et les membres de sa formation comme pour les honorer.

Avant, de nombreux artistes ont assuré les premières parties. Tout comme la formation artistique maison éponyme de l’espace hôte de l’événement. Le concert live de Kamikaz du Zouglou a été organisé par la structure événementielle Global Prod, en partenariat avec Echo d’Afrik.

Marcellin Boguy 

 Légende photo : L’artiste-chanteur Kamikaz du Zouglou lors de sa prestation, le samedi dernier.

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié