Football / L’international allemand accusé de violences conjugales – La mère de Jérôme Boateng fait des révélations accablantes sur son fils

En 2022, une enquête de médias allemands traitait du suicide du mannequin Kasia Lenhardt, ex-compagne de Jérôme Boateng, qui aurait été violent avec elle. Cette fois, Der Spiegel apporte des éléments nouveaux comme le témoignage de la mère du défenseur qui admet que son fils est loin d’avoir un comportement irréprochable envers les femmes.  En 2022, Jérôme Boateng a été impliqué dans une affaire de violences conjugales envers son ex-compagne et mère de ses deux enfants en 2018. D’abord condamné à une amende de 1,2 million d’euros, la justice allemande a annulé la condamnation, et ordonné une nouvelle procédure. Ce vendredi, Der Spiegel a apporté des éléments nouveaux sur le cas de l’ancien mannequin et compagne de l’Allemand, Kasia Lenhardt, qui s’est suicidée en 2021.

Dans ces révélations, le média allemand rapporte un mail envoyé par la mère de Boateng à une avocate berlinoise en mars 2021, dans lequel elle pointe le comportement de son fils: « Depuis des années, mon fils maltraite les femmes psychologiquement, maintenant Kasia Lenhardt s’est suicidée et il ne veut toujours pas assumer les conséquences de son comportement ». L’ancien Bavarois ne s’est pas exprimé sur les dires de sa mère.

Le démenti de l’avocate de Boateng

Dans un podcast nommé « le dossier Kasia Lenhardt », plusieurs éléments sont rapportés. Des messages audio ont été analysés ainsi que des résultats cliniques, des déclarations sous serment et des témoignages de l’entourage de Boateng. Der Spiegel rapporte que selon un avocat, Kasia Lenhardt souhaitait porter plainte contre Boateng peu avant sa mort, pour coups et blessures.

Via un message audio, le média allemand révèle aussi quelques révélations de la part de la défunte qui datent de 2019 : « Il a presque cassé mon pouce gauche ». Des photos d’hématomes sur ses bras ont même été envoyées. L’actuel défenseur de la Salernitana aurait également eu d’autres gestes d’humeur comme des jets de verres. Interrogé durant ce mois de mars par Der Spiegel, l’avocate de Boateng affirme que ce dernier n’a jamais « agressé physiquement Kasia Lenhardt ».

(Source : BFM  RMC Sport)

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié