Hommage au chef de l’Etat Alassane Ouattara – 50.000 femmes en meeting saluent sa politique de développement du genre

Des milliers de femmes venues de l’ensemble du pays et de plusieurs secteurs activités ont traduit leur reconnaissance au Président Alassane Ouattara, le samedi 22 juin 2024, au Parc des Sports de Treichville. En effet, ce sont au total près de 50.000 femmes de toutes les sphères d’activités du pays, qui ont tenu à lui dire merci pour l’ensemble de ses réformes politiques et économiques engagés en leur faveur depuis son accession au pouvoir. Cet événement marquant a été placé sous le haut patronage de Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire. Il a rassemblé plusieurs personnalités politiques, administratives ainsi qu’une multitude de femmes issues de divers secteurs d’activités.

La cérémonie a été le théâtre de nombreuses manifestations de reconnaissance envers le Chef de l’Etat. Les femmes ivoiriennes, venant de tous horizons, ont exprimé leur gratitude pour les réformes et actions significatives entreprises par le Président Ouattara pour améliorer le quotidien des citoyens, avec une attention particulière portée aux femmes. En effet, sous la direction du Président Alassane Ouattara, la Côte d’Ivoire a connu des avancées majeures et significatives dans de nombreux domaines. Les réformes économiques, sociales et infrastructurelles ont eu un impact réel sur la vie des Ivoiriens en général et des femmes en particulier.

Dans son discours, Madame Dominique Ouattara a rappelé l’importance de ces impactes sur la vie des populations. En effet, pour l’épouse du Chef de l’Etat, ces réformes ont eu pour conséquence d’améliorer la vie des ivoiriens en général et des femmes en particulier. « Sous la direction de mon cher Epoux, le Président Alassane Ouattara, de nombreuses réformes et actions ont été entreprises pour améliorer le quotidien des ivoiriens et particulièrement celui de nos sœurs. Des avancées significatives, telles que vous venez d’en témoigner, ont été réalisées dans divers domaines, notamment : l’éducation, la santé, et l’autonomisation économique des femmes », a rappelé la Première Dame.  En outre, la Première Dame, Madame Dominique Ouattara a souligné l’importance du soutien et de la solidarité entre les femmes. L’épouse du Chef de l’Etat les a invités à une synergie d’action afin que les femmes puissent s’épanouir pleinement, mais aussi, à être des ambassadrices de paix et de cohésion pour que la Côte d’Ivoire demeure une terre d’hospitalité et de fraternité. « Ensemble, nous devons continuer à œuvrer pour que chaque femme ivoirienne puisse s’épanouir pleinement et contribuer activement au développement de notre pays. Vous êtes aussi des ambassadrices de paix et de cohésion, je vous encourage à persévérer dans ce sens, pour que notre pays reste et demeure le pays de l’hospitalité et de la fraternité », a-t-elle soutenu. La Première Dame a traduit sa fierté de voir les femmes de tous les horizons, de tout bord politique, de toutes confessions religieuses et membres de la société civile, ensemble et d’une seule voix, exprimer leur reconnaissance à l’endroit du Président Alassane Ouattara, pour toutes ses actions en faveur de la population. « En effet, vous avez décidé d’organiser cette cérémonie pour lui rendre hommage, toutes unies et parlant d’une même voix. Sans votre implication collective pour construire notre beau pays, il n’aurait pas été possible d’atteindre les progrès remarquables que nous observons aujourd’hui en Côte d’Ivoire », a soutenu la Première Dame.

Cette cérémonie d’hommage a été non seulement une célébration des réalisations du Président Alassane Ouattara, mais aussi une démonstration de l’unité et de la force collective des femmes ivoiriennes. Madame Kandia Camara, Présidente du Sénat, au nom du Professeur Henriette Dagri Diabaté, Grande Chancelière Honoraire de l’Ordre National, a justement exhorté les femmes à l’union et à la cohésion. En outre, Madame Kandia Camara a tenu à remercier la Première Dame pour l’ensemble de ses actions au profit des femmes. En effet, elle a traduit la fierté de la Grande Chancelière Honoraire de l’Ordre National pour le Président de la République et la Première Dame. Elle a invité la Première Dame à continuer à aider et à soutenir la politique d’émancipation et du vivre ensemble du Chef de l’Etat pour le bonheur des femmes et des enfants.

Madame Nassénéba Touré, Présidente du Comité d’organisation de la cérémonie ,a rappelé que ce sont près de 50.000 femmes venant de l’ensemble et de tous les secteurs d’activités qui ont pris d’assaut le parc des sports pour traduire leur reconnaissance au Chef de l’Etat pour ses actions en faveur de leur épanouissement. « Nous nous sommes mobilisées comme une seule personne pour exprimer notre amour et notre adhésion totale à la noble cause du Président de la République », a déclaré Madame Nassénéba Touré. Pour cette dernière, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara est de la race des grands hommes qui marquent leur temps et l’histoire. Revenant sur ascendance à l’empereur Sékou Ouattara, de Kong, elle a soutenu que le Président Alassane Ouattara ne pouvait que marquer et rentrer également dans l’histoire. Poursuivant, elle a rappelé son leadership. En effet, pour Madame la Ministre, le Président Alassane Ouattara était destiné à servir. « Il est de la race des grands hommes. Il est l’élu et le destin nous a gâté en nous gratifiant d’un Président dont l’objectif n’est rien d’autre que le travail », a déclaré Madame Nassénéba Touré.  Pour cette dernière, les performances économiques réalisées par la Côte d’Ivoire ne sont pas un fruit du hasard, car elles sont les résultats de la vision du Président de la République.

Notons également que plusieurs témoignages des femmes issues de plusieurs secteurs d’activités ont permis d’apprécier l’importance de l’évolution de la politique du Genre en Côte d’Ivoire sous le magister du Président Alassane Ouattara. Ainsi, Madame Kaba Nialé, Ministre de l’Economie, du Plan et du Développement a présenté les championnes de la Gouvernance du Président Alassane Ouattara. Elle a présenté par le menu la politique du genre du Chef de l’Etat qui consiste à accorder plus de poste ministériel aux femmes. Mesdames Agnès Kraidy, Awa Touré, Anne Gnahoré, ancienne ambassadrice et membre du Front Populaire Ivoirien (FPI) depuis 1990, Gisèle Wehi épouse Koffi et Amelie Wahi ont respectivement présenté l’évolution de la condition féminine dans leurs secteurs d’activités respectives. D’une commune voix, elles ont tenu à remercier le Chef de l’Etat, mais surtout, à lui assurer leur détermination à poursuivre sa politique de développement à ses côtés.

Les femmes ont également offert divers présents au Président Alassane Ouattara, à la Première Dame, Madame Dominique Ouattara, à M. Tiémoko Meyliet Koné, Vice-Président de la République, ainsi qu’à son épouse et enfin au Premier Ministre Robert Beugré Mambé.  Notons également la participation de plusieurs artistes dont la diva du Wassoulou Oumou Sangaré.

(Source : Sercom Première dame de Côte d’Ivoire)

 

 

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié