Inde / 64e session du Conseil international du sucre – L’Ambassadeur Aly Touré présente la politique sucrière de la Côte d’Ivoire

C’est dans la salle de la convention Center, au Bharat Mandapam, qui a abrité la rencontre des Chefs d’ Etat et de Gouvernement du G20, les 9 et 10 septembre 2023 à New Delhi, que se sont réunis les 86 Etats membres de l’Organisation Internationale du Sucre (OIS), à l’occasion de la 64e session du Conseil, du 24 au 28 juin 2024. Le Conseil de ladite Organisation était présidé par Monsieur Sanjeev Chopra, Secrétaire d’Etat à l’Alimentation et la distribution publique  de l’Inde.

L’OIS est un organisme intergouvernemental, créé en 1968, pour administrer les différends Accords Internationaux sur le Sucre, dont le dernier en date est l’Accord International de 1992. Son rôle est de promouvoir le commerce et la consommation du sucre, suivre l’évolution du marché sucrier mondial et encadrer les politiques sucrières nationales.

Une organisation de 86 pays membres

 Basée à Londres, l’Organisation Internationale du Sucre compte 86 Etats Membres qui représentent 87% de la production mondiale de sucre, 68% de la consommation mondiale de sucre, 92% des exportations mondiales et 40% des importations mondiales. La délégation Ivoirienne qui était conduite par l’Ambassadeur Aly Touré, Représentant Permanent de la Côte d’Ivoire auprès des Organisations internationales des Produits de Base, participe de façon active aux réunions de l’OIS, dont elle est membre depuis le 23 mars 1993.

La 64ème session du Conseil a entendu  une communication du Directeur Exécutif relativement aux Etats Membres qui ont obtenu une approbation pour les modifications proposées à l’Accord International sur le sucre de 1992. En outre, cette session a été précédée de plusieurs ateliers.

La délégation ivoirienne conduite par l’Ambassadeur Aly Touré

Par ailleurs, le Directeur Exécutif de l’Organisation a présenté un rapport sur la réunion du comité d’Evaluation du Marché, de la consommation et des statistiques de cette spéculation (MECAS). C’est le lieu d’indiquer que depuis 2021, le gouvernement ivoirien a adopté un nouveau cadre règlementaire au travers d’un contrat-plan d’une durée de cinq (5) ans signé entre l’Etat et les sociétés sucrières, un programme ambitieux en vue de parvenir non seulement à l’autosuffisance en sucre, mais de garantir des prix compétitifs pour les industriels de seconde transformation et les ménages dans le cadre de la lutte contre la vie chère.

La Côte d’Ivoire entend profiter des expériences réussies de développement durable du secteur sucrier des autres membres, ainsi que des opportunités de coopération offertes et facilitées par l’OIS.  Au cours de cette session, l’Ambassadeur Aly Touré a fait une communication sur la politique sucrière en Côte d’Ivoire.

 (Source : Service de communication de la RPBB)

Légende photo : Les participants à la 64e session du Conseil international du sucre qui s’est tenue en Inde ont posé après la réunion.

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié