Lors de la fête de fin d’année à Toulepleu – Anne Ouloto s’en prend au maire Denis Kah Zion

 

La ministre d’État, ministre de la Fonction publique et la modernisation de l’administration, Mme Anne Désirée Ouloto, par ailleurs, présidente du conseil régional du Cavally (ouest de la Côte d’Ivoire) s’en est prise, le 31 décembre 2023 à Toulepleu-Village, au maire de Toulepleu, M. Denis Kah Zion. C’était à l’occasion de la cérémonie marquant la célébration du nouvel an dans la région du Cavally. Sans toutefois citer nommément le maire Denis Kah Zion lors de son intervention en présence de la chefferie traditionnelle départementale, au grand complet, Anne Désirée Ouloto, très remontée, a accusé Denis Kah Zion d’avoir attaqué « inutilement sa famille biologique au cours de la  campagne électorale municipale du 2 septembre 2023 ».

En effet , Anne Désirée Ouloto, présidente du conseil régional du Cavally, reproche à Denis Kah Zion et à son staff de campagne électorale d’avoir traité la famille Ouloto de dynastie lorsqu’Éric Ouloto, le frère ainé d’Anne Désirée Ouloto, a été candidat au scrutin municipal de Toulepleu du 2 septembre 2023. « Qu’on respecte ma famille parce que je ne m’attaquerai jamais à la famille d’autrui pour des raisons d’éducation personnelle.  Mon père a accepté que ses enfants servent Toulepleu. Ce n’est pas un crime.  Les agresseurs parlent de dynastie Ouloto. C’est quoi une dynastie Ouloto? », a dénoncé avec vigueur celle que ses partisans appellent « la mère du Cavally ». Elle a ensuite répondu globalement aux allégations de ses détracteurs. « Quand le PDCI a été confronté à des problèmes de choix internes pour le présider après le décès du président Bédié, il est allé chercher le petit-fils d’Houphouët-Boigny pour se tirer d’affaire. Bien entendu, c’est pour des raisons de compétence. Est-ce que c’est une dynastie ? Les mêmes qui ont parlé de dynastie Ouloto sont allés soutenir la dynastie Houphouët-Boigny ».

La présidente du conseil régional du Cavally a fait le tour de sa région  en prônant le rassemblement pour le développement. Elle est arrivée à Toulepleu pendant le weekend du nouvel An 2024 où elle a soutenu que « Toulepleu s’est toujours rangée du côté du pouvoir pour bénéficier au mieux des fruits du développement. Et aujourd’hui encore ses  populations n’ont pas dérogé à cette règle ». Dans son intervention, elle a également fait cette mise en garde : « La politique ne doit pas nous diviser. Qui a baptisé la place de Toulepleu « place Alassane Ouattara », n’est-ce pas la mairie de Toulepleu ? Quelle inconstance ! Demandez aux agresseurs de ne plus recommencer. Je ne peux l’accepter ». Malgré tout Anne Désirée Ouloto promet de rester engagée pour le développement de Toulepleu, une localité dont elle la députée élue depuis 2011.

 David Merlot            

Envoyé spécial dans le Cavally           

Légende photo : la ministre d’Etat, Anne Désiré Ouloto, présidente du conseil régional du Cavally, était en tournée dans sa région.

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié