Pour une paix véritable en Côte d’Ivoire – Cardinal Jean-Pierre Kutwa interpelle le pouvoir et l’opposition

Le cardinal Jean-Pierre Kutwa, archevêque métropolitain d’Abidjan, demande aux acteurs politiques de veiller à ce qu’il y ait une justice sociale en Côte d’Ivoire. Afin qu’une paix véritable advienne dans le pays. C’est l’exhortation qu’il a faite lors de la messe de Noël qu’il a officiée, le dimanche 25 décembre 2023, à la cathédrale Saint Paul d’Abidjan-Plateau.

Dans son homélie, le cardinal Jean-Pierre Kutwa est revenu sur son intervention lors de la rentrée pastorale diocésaine 2023-2024 dans laquelle il a mis l’accent sur les millions de personnes vulnérables en Côte d’Ivoire qui ont faim, qui n’arrivent pas à se prendre en charge, qui n’arrivent pas à avoir un emploi, à se soigner convenablement etc. Pour lui, tant qu’il y aura l’injustice sociale, la paix en Côte d’Ivoire sera précaire. C’est pour cela que l’archevêque métropolitain d’Abidjan demande aux Ivoiriens, en général, et aux fidèles catholiques, en particulier, d’avoir le courage de reconnaître leurs péchés, leurs faiblesses et leurs limites dans le but de rechercher les voies et moyens de changer de comportement. Le dialogue, au dire du cardinal ivoirien, est l’arme des forts. La communication, a-t-il ajouté, est l’une des voies pour y parvenir. « Ne cherchons pas à imposer notre point de vue », a-t-il conseillé.

La commémoration de la naissance de Jésus-Christ, au dire de Jean-Pierre Kutwa, c’est Dieu qui descend pour inaugurer une nouvelle ère de l’humanité en proie à toutes sortes de turpitudes. « Noël, c’est Dieu qui s’engage pour guider notre vie dans le respect de notre liberté », a-t-il souligné. Et d’ajouter : « La naissance de son fils nous montre que Dieu se révèle à nous ». A en croire le cardinal, Dieu a pitié de l’Homme et son fils Jésus nous révèle son amour infini. « Jésus nous invite à avancer avec confiance », a-t-il exhorté. Dieu, selon Jean-Pierre Kutwa, est la source de la joie de son peuple. Mais il nous demande de ne pas nous abandonner aux vices de la société pour que nous soyons dignes d’être ses fils.  Noël est le commencement du sacrement pascal, qui comporte dans la profession de foi l’Incarnation du Fils de Dieu. Noël est également le commencement de la rédemption, parce que Dieu assume dans ce mystère la nature humaine.

Nedson Djinsou

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié