RDC / Après six mois de détention du confrère – L’UJPLA salue la libération du journaliste Stanislas Bujakera

L’UJPLA, à travers la section nationale congolaise (RDC), tient à saluer vivement la libération tant attendue du journaliste congolais Stanislas Bujakera. Il était détenu depuis plus de six mois à Kinshasa. La libération, ce mardi 19 mars 2024, est à saluer pour la liberté de la presse en RDC et en Afrique. L’UJPLA  exprime sa solidarité avec Bujakera et rappelle l’urgente nécessité de la protection des journalistes dans l’exercice de leur métier.

Conformément aux vœux, préoccupations et instructions du Bureau international de l’UJPLA, la section nationale congolaise exhorte les autorités congolaises à respecter et à garantir la liberté de la presse et la sécurité des journalistes afin de créer un environnement propice à un journalisme professionnel, crédible car libre et indépendant. La libération de Stanislas Bujakera est certes bienvenue mais il reste encore beaucoup à faire pour assurer la pleine protection des droits des journalistes en République démocratique du Congo.

Notre confrère Stanislas Bujakera a passé plus de six mois en détention, ce qui ne manque pas de soulever des préoccupations quant au respect des droits fondamentaux des hommes et femmes des médias et à l’exercice d’une justice équitable en RDC. En effet, la prolongation de sa détention a suscité des inquiétudes quant à sa sécurité et à son bien-être.

La section nationale de l’UJPLA de la RDC, appuyée et fortement soutenue par le Bureau international, demande que des mesures soient prises pour éviter de telles situations et désagréments à l’avenir. Quant aux journalistes, la section congolaise de l’UJPLA leur lance un vibrant appel pour rester unis, fermes et toujours déterminés dans notre engagement commun en faveur d’un journalisme de qualité, professionnel, libre, responsable et constructif.

Fait à Lubumbashi, le mardi 19 mars 2024

 Pour la section nationale de l’UJPLA de la RDC

Le coordonnateur-responsable 

Roger Kabengele

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié