Où va l’argent de l’or du Mal ? –  Ismaël Sacko (PSDA) : « Un autre gros mensonge d’Assimi Goita qui déshonore le Mali »

Dans cette tribune, le président du Parti social-démocrate (PSDA), Ismaël Sacko, contraint à l’exil depuis quelques années, porte un regard critique sur la gestion des matières premières du sous-sol du Mali notamment de l’or par le Colonel Assimi Goita et ses hommes de la Transition militaire en rapport avec la société militaire privée russe « Wagner » devenue désormais « Africa Corps ».

 

 Le site d’orpaillage traditionnel de Ménaka situé au nord du Mali est désormais envahi et investi par les mercenaires Wagner. L’or du Mali ne brillera pas non plus pour les maliens sous les Assimites.  Dans un monologue de mauvais goût, le chef de la junte malienne a tenté de séduire et d’endormir sans convaincre ses invités au sujet des sites d’orpailleurs jadis exploités par des groupes armés de la zone.

Wagner, la Russie et Assimi Goita se sucrent 

 Il est vrai que les caisses de l’Etat ne recevaient aucun pécule de ces sites sous contrôle des groupes armés du Nord et le Trésor Public ne verra pas non plus les couleurs des dividendes de ces bijoux avec Wagner. Par contre Wagner et la Russie vont se sucrer et les Assimites recevront des miettes et le Mali gérera les conséquences environnementales.

Tout pour les Assimites et rien pour les Maliens 

  Assimi Goita a omis de dire aux Maliens que certains hauts gradés de notre armée étaient impliqués dans l’exploitation desdits sites. Il a menti aux Maliens sur le circuit de distribution de cet or dont la junte Assimite avait aussi une part. Il faut garder à l’esprit qu’aujourd’hui plus qu’hier, l’or de ces sites viendra remplir la besace des Assimites et non le Trésor Public.  Ni la population locale de ces régions, ni le peuple malien n’en verront une pépite encore moins en profiter. Tout pour la junte Assimite et l’obscurité et la famine pour le peuple résilient et brimé du Mali. Triste sort.

La guerre dans la misère 

 Le putschiste Goita insiste et persiste à faire la guerre. Il a appauvri son pays qui est à court d’argent. Isolé, le Mali ne peut vivre en autarcie. Et les Maliens en ont marre de tirer le diable par la queue. Le silence radio et la mine serrée des forces vives en visite à Koulouba est le signe de la disgrâce du prince du jour. Assimi promet de verser du sang, du sang malien à quelle fin ? Juste pour maintenir la junte Assimite au pouvoir ? La junte est en manque de recettes.

Les Maliens regrettent les régimes démocratiques  

 Assimi Goita a fait pire que les régimes démocratiques. Il a ébranlé le tissu social, divisé les Maliens et renforcé la fracture sociale. La pauvreté s’est généralisée. Les hôpitaux désuètes devenus un mouroir au lieu de sauver des vies. Devenu inaudible, le mal aimé, le Colonel putschiste Assimi Goita, est apparu , le vendredi 15 mars 2024, surexcité, avec des gestuelles inhabituelles, accusant sans nommer la France.  Il se trouve que la France ne figure pas sur la liste des pays ni de sociétés qui exploitent les minerais maliens.  La musique est connue mais la corde vocale du dictateur malien n’a pas touché la fibre nationaliste d’un peuple vacciné de manipulation et de propagande à outrance. Le regard et les visages des visiteurs d’Assimi Goita, médusés, désapprouvaient les propos mensongers d’un chef d’Etat en manque d’arguments. Le mercenaire politique et chef des putschistes a perdu la confiance du peuple déçu qui vit le martyr.

Car tous savent que la junte malienne est incapable de juguler la crise qu’elle a amplifiée. Les autorités putschistes du Mali sont plus préoccupées à régler l’ardoise des mercenaires Wagner afin d’assurer leur propre sécurité au détriment du développement des secteurs clés de notre économie.  La corruption et l’enrichissement illicite sous Assimi Goita est phénoménal : 700 milliards de Fcfa détournés en 2022-2023 (Source : Vérificateur général du Mali).

L’or est noyé dans l’obscurité   

 Face à l’incapacité de fournir les services sociaux de base dont l’électricité plombant ainsi tous les efforts de développement, la junte veut noyer l’or du Mali dans l’obscurité. Où vont les 4000 milliards de Fcfa du budget annuel de l’Etat ? Où vont les tonnes d’or déjà exploités au sud du Mali ? Pourquoi Assimi Goita ne fait pas le bilan de recettes liées à l’or ?  Ce flou et ce manque de transparence dans la gestion du putschiste est bien la preuve du mécanisme de détournement malicieusement orchestré sur le dos des Maliens mais au profit du prince du jour et de ses affidés. Assimi Goita doit être démis de ses fonctions et jugé pour haute trahison

Le 16 mars 2024

 Ismaël Sacko

 Président du PSDA 

Chevalier de l’ordre national

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié