Reflet du savoir-faire ivoirien – Le 5e Who’s Who in Côte d’Ivoire honore 136 sélectionnés

Vitrine incontournable de mise en lumière des talents ivoiriens, la 5e édition du Who’s Who in Côte d’Ivoire honore 136 sélectionnés dont les portraits sont consignés dans un ouvrage exceptionnel de 1004 pages. Le promoteur de ce bréviaire, Michel Russel Lohoré, a réuni du beau monde, le mardi 12 décembre 2023, à l’espace CRRAE-UMOA à Abidjan-Plateau, à l’occasion de la cérémonie de présentation et de lancement de son annuaire qui est disponible dès aujourd’hui, vendredi 15 décembre. De nombreux étudiants de grandes écoles de la ville d’Abidjan étaient venus, mardi, s’inspirer du parcours des nombreux profils mis en avant dans le numéro 2023 du Who’s Who in Côte d’Ivoire.

Au cours de la rencontre faite de panels avec certains des récipiendaires et visioconférences via Zoom avec des profils vivant à l’extérieur, outre les passages par vagues sur grands écrans de tous les sélectionnés de cette édition, Michel Russel Lohoré, après avoir fait l’état des lieux, a tenu à lever, dans son discours introductif, un coin de voile sur les nombreuses préoccupations du public, de l’opinion nationale et internationale sur la quintessence de son « événement annuel de valorisation et de promotion des meilleurs talents de Côte d’Ivoire » : c’est quoi le Who’s Who ? Comment l’intègre-t-on ? Quels en sont les critères ? Quel est le mode opératoire du conseil consultatif mis sur pied pour le choix des profils ?  Quelles sont les cibles prioritaires de ce produit ?

A l’en croire, le Who’s Who in Côte d’Ivoire est un évènement devenu aujourd’hui une institution. Tout en ne manquant pas d’insister que le Who’s Who in Côte d’Ivoire n’est pas un ouvrage et que c’est plutôt « un plateau de référence qui s’attelle à honorer l’excellence ivoirienne ». La préfacière de cet annuaire, la journaliste Denise Epoté de TV5Monde, a, dans son propos, via un élément enregistré, donné son sentiment quant à la pertinence d’avoir en Afrique ce type de référentiel des meilleurs talents de Côte d’Ivoire.  De nombreux sélectionnés, revenant sur leurs parcours d’exception, ont, au cours d’une espèce de panels en présentiel ou via Zoom de partage d’expériences, donné des anecdotes sur leur vie, prodigué des conseils de réussite, parlé des échecs qui les ont motivés à être résilients…

Ainsi Gérard Amangoua (expert en commerce international), Patrick Assi (PDG de Logis Côte d’Ivoire), Siriki Sangaré (PDG de Opes Holding), la sénatrice Marie-Irène Richmonde Ahoua, Johann Djédjé (directeur développement du Groupe Sea Invest Côte d’Ivoire), Mariame Diaby (PDG d’Ayuf Holding), Dr. Joseph Boguifo (ex-président de la Fipme, DG de la Clinique médicale spécialisée), Philippe Djinan Eponon (administrateur général de la Route africaine), Parfait Kouassi (PCA de la BRVM), Alain Kouadio de Kaydan Groupe, Pr. Serge Eholié, l’entrepreneure Patricia Zoundi Yao, Jérôme Ehui (DG de Versus Bank), Laeticia G. Ouattara (directrice pays d’Endeavour Mining), le banquier Guillaume Liby, l’informaticien Sakandé Cissé (DG de Snedai Technologies), Gervais Aka (DG d’AGF Bank Madagascar)…., à travers plusieurs plateaux ou des éléments Zoom, sont-ils intervenus pour situer l’assistance sur leur parcours inspirant. Parmi les 25 nouvelles entrées dans le Who’s Who in Côte d’Ivoire 2023, l’on retrouve l’architecte Pierre Fakhoury (fondateur de PFO Africa), Ahmed Cissé (PDG de Brandon & Mcain, président de la Cgeci), le ministre d’Etat, ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara, Véronique Aka Bra Kanon (présidente du Conseil régional du Moronou).

Marcellin Boguy

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié