Rien ne va dans le parti de Laurent Gbagbo – Des militantes manifestent et dénoncent une fraude électorale

Des militantes de la Ligue des femmes du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) ont manifesté, le mardi 26 décembre 2023, au siège de la formation politique de l’ancien chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, président dudit parti, sis à Cocody- Rivièra 3 (Abidjan). Ces manifestantes, portant des bandeaux rouges en guise de colère et de « deuil », protestaient contre le non-respect des textes qui régissent le Comité de contrôle du PPA-CI dirigé par Amon Agoh Marthe et « l’élection » qu’elles jugent non-conforme de Hortense Seri Louma comme présidente de la Ligue des femmes du PPA-CI.

Ces militantes du PPA-CI reprochent à la présidente du Comité de contrôle de s’être substituée à tout le Comité de contrôle pour reconnaître, au mépris des textes du parti et des vérifications électorales que devraient effectuer les autres membres du Comité, Hortense Seri Louma comme présidente élue de la Ligue des femmes du PPA-CI.

Pour les manifestantes, les agissements de la présidente du Comité de contrôle du PPA-CI ne sont rien d’autres que des actes anti-démocratiques et une fraude électorale. Tout en scandant « Non au mépris des textes du parti par la présidente du Comité de contrôle ! » et « Non à la fraude ! », elles ont manifesté devant le siège de leur parti bravant l’accès qui leur avait été interdit.

Didier Depry  

 

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié