Week-end des Ebony 2023 – Le président de l’UNJCI, Jean-Claude Coulibaly, décline les différentes articulations

Le président du Conseil exécutif de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean-Claude Coulibaly, a animé, le mardi 26 mars 2024, à la Maison de la presse (MPA) sise à Abidjan-Plateau, la traditionnelle conférence de presse au cours de laquelle il a décliné les différentes articulations de l’édition des Ebony à venir.

A cette occasion, Jean-Claude Coulibaly, en sa qualité aussi de président du comité d’organisation de cet événement annuel de l’Union, entouré de sa secrétaire générale, Monique Kakou épse N’Guessan, et du 1er vice-président de l’UNJCI, Tchè Bi Tchè, a fait savoir que le Week-end des Ebony cuvée 2023 se tiendra à Yamoussoukro, les 26, 27 e 28 avril 2024, autour du thème : « Le journaliste face aux défis de l’intelligence artificielle ». Et sera placé sous le parrainage du Premier ministre Robert Beugré Mambé.

En situant les enjeux, il affirmera : « Nous vous avons réunis ici, ce jour, pour vous dire que notre cher événement aura bel et bien lieu cette année. La destination ne change pas. Nous irons à nouveau à Yamoussoukro et nous maintenons la même formule du week-end. Cette innovation dans la formule a été une de nos promesses de campagne que nous avons pu tenir. Cette formule nous certes cher, mais nous estimons qu’il est important de continuer sur ce qui est bon. Et cette formule du week-end est beaucoup appréciée, permettant à nos amis de s’amuser, de s’égayer et de distinguer les meilleurs de par leurs productions ».

S’intéressant au contenu, il dira notamment que la première journée débutera à Abidjan avec les deux départs des cars transportant les journalistes (6h30 et 7h30), avant l’accueil des hôtes une fois à Yamoussoukro et l’inauguration du Village Ebony à l’espace « Le Boognak »« les partenaires vont exposer leurs produits en vue d’interagir avec les populations et les journalistes venus d’Abidjan ». Puis la visite guidée des stands et le panel de haut niveau du côté de l’Hôtel Président, précisément à la salle annexe. « Ce panel sera animé par le DG de l’IPS CNPS, Denis Charles Kouassi, le président de la HACA, Me René Bourgoin, le journaliste Consty Eka et un expert ne faisant pas partie du secteur des médias pour un regard extérieur », a poursuivi le président de l’UNJCI. Qui a indiqué qu’après le panel, les journalistes iront se faire loger. « Les journalistes bénéficieront d’une prise en charge complète », a appris Jean-Claude Coulibaly.

En ce qui concerne la deuxième journée, elle sera meublée, soutiendra le conférencier, dès 7h30, du cross du matin, avant la finale du Tournoi de la Confraternité. « Puis le break qui va s’en suivre pour après assister, dans la soirée, à la Nuit de la Communication appelée aussi Soirée des Ebony. « J’aime à reconnaître que la Nuit de la Communication est le seul événement retransmis en direct par la RTI après, évidemment, la grande finale de l’élection Miss Côte d’Ivoire ».

Enfin, à l’entame de la troisième et dernière journée du Week-end des Ebony 2023, cap sera mis sur une destination touristique. « Elle sera meublée d’un déjeuner champêtre dans une localité qui sera dévoilée au cours de la conférence de presse de lancement du Week-end des Ebony en avril prochain », a affirmé le président des journalistes de Côte d’Ivoire.

Pourquoi organiser le Week-end des Ebony à Yamoussoukro cette fois en fin avril pendant que, l’année dernière, il s’est tenu au mois de février ? « La 34ème CAN se jouait cette année en Côte d’Ivoire. Ce faisant, les conditions logistiques ne pouvaient nous permettre d’organiser notre événement à Yamoussoukro aux dates initialement envisagées. Vu que toutes les ressources du pays étaient concentrées sur la CAN et son organisation. Dans cette veine, tous les hôtels de la ville hôte de notre programme étaient réservés et les énergies et ressources de nos traditionnels partenaires étaient plutôt focus sur la CAN. Ainsi était-il plus sage de reporter notre évènement qui était prévu pour se tenir au préalable les 23, 24 et 25 mars 2024.

Par ailleurs, cette période est une de pénitence pour les chrétiens catholiques et les musulmans. Et donc l’organiser à cette période serait exclure une frange des journalistes. Le jeûne des catholiques prend fin ce week-end et le carême des musulmans, lui, prend fin entre le 10 et le 11 avril 2024. L’organisation des Ebony étant une activité annuelle de l’UNJCI qui se déroule dans l’année qui suit, nous sommes dans le temps », s’est félicité Jean-Claude Coulibaly. Qui a, en outre, appris que le palmarès des différents prix décernés à la Soirée des Ebony ne change pratiquement pas cette année. Toutefois, deux nouveaux prix spéciaux y vont leur entrée, « créés cette année pour permettre aux journalistes d’exceller dans la spécialisation et ainsi tendre vers l’excellence, les emmener surtout à l’excellence » : le Prix spécial pour la lutte contre le changement climatique porté par l’UNJCI, Expertise France et le Groupe AFD et le Prix spécial CNPS du meilleur reportage sur les travailleurs indépendants porté par l’UNJCI et la CNPS.

Marcellin Boguy

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié