Yabayo – La présidente des femmes investie

La présidente de l’association des femmes de Yabayo (AFY), village de Soubré, a été investie, le samedi 29 juin 2024, au foyer des jeunes de ladite localité. La nouvelle élue, Mme Lia Viviane, dont le mandat est placé sous le slogan «S’unir pour s’épanouir », a demandé le soutien de ses sœurs afin de réussir  sa mission. «Votre présence à mes côtés me permettra de plaider auprès  des autorités compétentes pour bénéficier des activités génératrices de revenus afin que nous nous prenions en charge», a-t-elle précisé.

Mme Lia Viviane a invité chacune des membres à la détermination et à la motivation pour relever le défi de l’autonomisation de la femme. Quant au chef du village de Yabayo, Toka  Siakou Eloi, il estime que la nouvelle équipe doit faire de la bonne gestion, sa  priorité. « Vous ferez face aux critiques, aux calomnies et à la diffamation. Mais vous ne devez pas vous laisser affecter par ces choses », a-t-il conseillé avant de souhaiter qu’un climat de cohésion sociale règne dans son village.

La marraine de la cérémonie, Mme Marie Gosset, a également conseillé une ligne de conduite à la nouvelle présidente. « Tu réussiras ton pari qu’en fédérant toutes les forces vives de Yabayo. Je t’invite à être disponible et attentive aux préoccupations des femmes. Tu dois être au service de tes administrées et tenir une gestion transparente des biens de la communauté. Tu dois être au-dessus de la mêlée », a-t-elle dit.

Elle a souhaité que les initiatives et les actions de la présidente contribuent au bien-être des femmes et au rayonnement du village de Yabayo. L’ancienne ambassadrice  Marie Gosset a promis d’accompagner la nouvelle équipe pour la réussite de sa mission. Notons que cette cérémonie a été marquée par la célébration de la fête des mères et des pères. A cette occasion, plusieurs hommes et femmes ont reçu de nombreux cadeaux.

Robalé Symphorien

Correspondant permanent à Soubré 

 Légende photo : La présidente ĹIA Viviane (assise lors de son investiture) promet offrir des activités génératrices de revenus aux femmes. 

 

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié