Athlétisme / Semi-marathon international d’Abidjan – Plus de 25.000 athlètes attendus dont Didier Drogba

Après le succès de la 19e édition en 2023, la fédération ivoirienne d’athlétisme (FIA) et Serge Doh, commissaire général, ont lancé la 20e édition du semi-marathon international du District autonome d’Abidjan. C’était le lundi 17 juin 2024, dans les locaux de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) lors d’une conférence de presse. Pour Jeannot Kouadio, président de la FIA, ce rendez-vous sportif est prévu, le Samedi 9 juillet 2024, sur les bords de la Lagune Ebrié. A l’en croire, le semi-marathon international se tiendra sur des distances de 21.1km, 10 Km et 5 Km.

Serge Doh, le commissaire général, a annoncé plus de 25.000 athlètes attendus à cet événement. Il a également promis une 20è édition pleine d’innovation. « Nous revenons plus forts pour un marathon plus victorieux. L’année dernière, on revenait de loin. Nous nous sommes battus pour relever le défi. Quand on regarde le bilan de ce marathon, nous sommes très fiers.  Didier Drogba  était avec nous jusqu’à l’arrivée. Il a promis être des nôtres cette année. 13 sponsors et Méité Ben également étaient présents. Les sponsors reviennent encore. Nous avons leur confiance. Cette année, c’est le 20e anniversaire du semi-marathon. On fera de meilleure que l’année dernière. Nous sommes très motivés à mettre la barre haut. Nous rassurons tout le monde concernant la présence de l’icône Didier Drogba.  L’appel est donc lancé aux sponsors hésitants », a-t-il dit.

Les premiers qualifiés pour les Jeux Olympiques Paris 2024

 Quant au président de la fédération, il a affirmé que la cagnotte du grand vainqueur sera supérieure de plus de 1,5 million Fcfa par rapport à l’édition de 2023. Relativement à l’aspect technique, Jeannot Kouadio a précisé que le parcours sera un peu différent cette année. « Tout le parcours sera plus sécurisé cette année », a-t-il ajouté. Notons que l’édition dernière a enregistré 6000 participants.

Relativement aux prochains Jeux olympiques de Paris 2024, le président de la fédération ivoirienne d’athlétisme a profité de cette occasion pour donner des informations concernant les représentants ivoiriens. Selon lui, à la date du 17 juin 2024, la Côte d’Ivoire a six qualifiés en athlétisme. A savoir, Ta lou (100m et 200m), Jessica Gbahi ( 200m), Koné Maboundou (200m). Au 4×100 relais :Ta Lou, Jessica Gbahi et Maboundou. Chez les hommes, Cheickna Traoré (200m). Le conférencier a dit que d’autres athlètes tels que Cissé Gué devraient arracher leur ticket de qualification aux championnats d’Afrique d’athlétisme à Douala, au Cameroun. « Nous attendons les  autres pour atteindre le nombre de huit. Nous espérons que  le 30 juin, nous aurons deux autres », a-t-il ajouté.

L’étape des championnats d’Afrique d’athlétisme de Douala 2024

 Concernant les championnats d’Afrique d’athlétisme, le président de la fédération a soutenu que l’équipe ivoirienne devrait prendre son vol, le mardi 18 juin 2024, pour se rendre à Douala, au Cameroun. Il a donc annoncé une liste six garçons et six filles qui représenteront  la Côte d’Ivoire. A l’en  croire, ces championnats serviront à certains athlètes d’arracher leur ticket en ayant le minima pour les jeux olympiques de Paris 2024. Les championnats d’Afrique d’athlétisme à Douala, au Cameroun, seront pour d’autres athlètes comme Ta Lou, une mise en jambe. « Ce sera une compétition préparatoire pour ceux qui sont déjà qualifiés. Et chercher les minimas pour ceux  qui ne le sont pas. Cissé Gué a la chance d’être aux J.O. Il a fait 10.10s tout dernièrement. Il est toujours en quête des minimas. Au niveau du relais hommes, nous avons une très bonne équipe. Ils seront aux championnats d’Afrique pour décocher leur ticket pour les JO. Nous visons trois médailles aux JO », a-t-il déclaré.

Anicet Zio

 Légende photo : Serge Doh, commissaire général de la compétition (au centre) entouré de Jeannot Kouadio, le président de la FIA  (à droite) et le Poda Sié, directeur technique de la fédération (à gauche) ont lancé le semi-marathon édition 2024.

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié