Avant les élections locales du 2 septembre – Hubert Oulaye se dit visé par un complot 

L’ancien ministre Hubert Oulaye, président exécutif du PPA-CI, le parti de l’ancien chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, se dit visé par un complot qui s’activerait afin de l’empêcher de prendre part à l’élection régionale dans le Cavally, ouest de la Côte d’Ivoire. Vrai ou faux, ces allégations sont contenues dans le communiqué ci-dessous produit par le service communication du professeur Hubert Oulaye au nom de son mandant.

A noter que le candidat du PPA-CI affrontera la candidate du RHDP, le parti au pouvoir, la ministre Anne Désirée Ouleto, présidente sortante du conseil régional du cavally lors du scrutin du 2 septembre 2023. Le président exécutif du PPA-CI veut-il se poser en victime parce qu’il redoute la ministre Anne Ouloto comme l’affirment certains observateurs? La suite nous situera.

Didier Depry 

La déclaration de Hubert Oulaye

Il nous revient de manière récurrente ces dernières heures qu’un complot serait actuellement en préparation contre le ministre Hubert OULAYE, Président Exécutif du PPA-CI et candidat tête de liste de l’Alliance PPA-CI/PDCI-RDA à l’élection de la présidence du Conseil régional du Cavally.

Des sources fiables nous ont informés que des individus prévoiraient d’introduire des armes de guerre dans la cour de la résidence du Ministre Hubert OULAYE à Guiglo, ou à défaut, de les déposer aux environs de sa résidence. Tout cela dans le but de l’incriminer et de le faire arrêter.

Ces manœuvres indignes ont pour seul objectif d’empêcher le ministre Hubert OULAYE de participer à ces élections régionales où il est donné favori par tous les sondages réalisés sur le terrain.

Pour rappel, il y a quelques mois, nous étions alertés d’un projet d’incrimination du genre qui visait le ministre Hubert OULAYE et le SG DAMANA Pickass. Ayant éventé en son temps cette entreprise cynique par voie de presse, nous avons cru que ses concepteurs et exécutants y avaient renoncé. Que nenni !

L’affaire Mangoua Jacques, ex-président du Conseil régional du Gbêkè en dit long.

C’est la raison pour laquelle nous dénonçons fermement ces pratiques.

L’opinion nationale et internationale est prise à témoin quant à ces agissements qui sont de nature à crisper le climat électoral, que tous les ivoiriens souhaitent apaisé.

En tout état de cause, le ministre candidat Hubert OULAYE et son équipe, gardent leur sérénité et demeurent vigilants. Aux populations du Cavally, aux électeurs et aux militants, nous demandons de rester mobilisés.

Fait à Abidjan le 10 août 2023

Le chargé de Communication,

Serge GOUA.

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié