Côte d’Ivoire / Présence de l’armée française – Vers des changements notables

Jean-Marie Bockel, l’envoyé personnel pour l’Afrique du président français, a évoqué, le 21 février 2024, le « remodelage » de la présence militaire française en Côte d’Ivoire, à l’occasion d’une visite à Abidjan, sa première sur le continent depuis sa prise de fonctions au début du mois.

L’envoyé personnel d’Emmanuel Macron, Jean-Marie Bockel, était en Côte d’Ivoire cette semaine. L’occasion pour l’ancien ministre de la Coopération de Nicolas Sarkozy en 2007, de rencontrer plusieurs acteurs ivoiriens : culture, chercheurs et responsables politiques et militaires. Car le cœur des discussions portait sur la nouvelle architecture de la base militaire française en Côte d’Ivoire. Rapporte la radio française RFI. Nommé le 6 février dernier, Jean-Marie Bockel a notamment pour mission de « changer le statut, le format et la mission des bases françaises en Afrique ». En Côte d’Ivoire, il a pu visiter la base militaire de Port-Bouët, qui comprend près de 900 militaires. Ce mercredi, il s’est entretenu pendant près d’une heure avec le président ivoirien, le ministre de la Défense et le président du Conseil national de sécurité. La base militaire française devrait être « remodelée », selon ses mots : « Il y a la dimension présence à travers le 43e BIMA à Port-Bouët, c’est un aspect. Il y a des dispositifs qui existent face à tout type de situation, c’est un aspect, du soutien à la présence militaire ivoirienne dans la zone nord, les questions de renseignement… On ne veut pas réduire ses efforts, mais c’est une globalité. C’est-à-dire que, sur certains aspects, il y aura des évolutions. Ici, l’empreinte peut, sur certains aspects, être moindre, et plus forte sur d’autres aspects. Et c’est ça qui doit faire l’objet d’un partenariat. » Les discussions se poursuivent donc pour identifier les besoins des forces armées ivoiriennes.

 

Communiqué de la présidence ivoirienne sur la rencontre entre Alassane Ouattara et l’émissaire d’Emmanuel Macron

Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, s’est entretenu, ce mercredi 21 février 2024, au Palais de la Présidence de la République, avec M. Jean-Marie Bockel, Envoyé Personnel du Président de la République française, S.E.M. Emmanuel Macron. L’Envoyé Personnel du Président Emmanuel Macron a exprimé ses admirations au Président Alassane Ouattara pour la parfaite organisation de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football (CAN 2023) ainsi que pour la victoire de l’équipe nationale de football, les « Éléphants », à cette compétition. M. Jean-Marie Bockel a ensuite salué la qualité des relations entre la Côte d’Ivoire et la France, et souligné la nécessité d’œuvrer à leur renforcement. Il s’est, par ailleurs, réjoui de l’augmentation des investissements français en Côte d’Ivoire au cours de ces dernières années.

L’Envoyé Personnel du Président de la République française a, en outre, évoqué avec le Président Alassane Ouattara les perspectives d’évolution du partenariat militaire et sécuritaire entre la Côte d’Ivoire et la France. Il en a été de même pour les perspectives de renforcement de la force militaire souveraine de la Côte d’Ivoire. À cet égard, M. Jean-Marie Bockel a salué la montée en puissance à la fois quantitative et qualitative des Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire.

Pour terminer, l’Envoyé Personnel du Président de la République française a réaffirmé la nécessité de poursuivre les échanges et le dialogue avec les Autorités ivoiriennes sur les enjeux militaires et sécuritaires pour aboutir à un accord sur un nouveau partenariat militaire et sécuritaire entre la Côte d’Ivoire et la France.  Notons que le Ministre d’État, Ministre de la Défense, M. Téné Birahima Ouattara, et le Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Fidèle Sarassoro, ont pris part à cet entretien.

Note d’information N°1932 du 21 février 2024

(Source : Présidence de la République de Côte d’Ivoire)

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié