Développement de la Côte d’Ivoire – Les chrétiens évangéliques au laboratoire pour apporter leur contribution

« Quels leaders chrétiens pour une Côte d’Ivoire nouvelle? ». C’est le thème du pré-synode de l’église chrétienne évangélique qui s’est tenu, le mercredi 27 décembre 2023, au Sofitel hôtel ivoire d’Abidjan-Cocody, à l’initiative du médiateur- évangélique, l’Évêque Gba Jonathan, de concert avec lesleaders et guides religieux évangéliques et en présence du chef de cabinet de la présidence de la République, Claude Sahi, parrain du pré-synode, ainsi que du ministère de tutelle de la direction générale des Cultes.

Le pré-synode s’est déroulé en prélude au synode qui est prévu pour le premier trimestre de l’année 2024. Les voies et moyens pour l’église chrétienne évangéliste et ses animateurs pour apporter leur contribution au développement et pacifier la société ivoirienne était au centre des échanges de ce pré- synode. C’est à juste titre que Dr Odessele Ngueyitala Nsele, responsable de Rhema Christ Tabernacle, a annoncé qu’un leader chrétien ne surfe pas sur la politique mais il anticipe. La connaissance, la sagesse et la vision, a-t-il dit, doivent être les caractéristiques d’un leader chrétien. « La Côte d’Ivoire nouvelle doit s’inscrire dans la démarche de paix, de développement durable et de modèle », a-t-il souhaité. Il  a proposé la création d’une école spéciale de médiature avec un programme académique. Le vice-président de la conférence des Evêques évangéliques pentecôtistes de Côte d’Ivoire, Koné Kinakpefan, Evêque général, a pour sa part demandé aux leaders de faire du lobbying auprès des autorités administratives et politiques de leurs localités. « Il faut amener les autorités à prendre des décisions en faveur de nos églises », a-t-il recommandé. Et de conclure : « Nous devons être là où les décisions se prennent ».

L’ Evêque  Gba Jonathan, médiateur évangélique de Côte d’Ivoire, a, pour sa part, dit en quoi en tant que conseiller municipal à la mairie de Yopougon, il a permis aux enfants de 500 pasteurs de bénéficier de prises en charge pour la rentrée scolaire 2023-2024. Ainsi que le financement des projets des femmes des églises à 350 000 FCFA chacune. Et qu’au moins 600 enfants ont reçu des cadeaux pour la fête de Noël. « 2024 sera une année bouillante. Comment préparer les fidèles en vue de prendre part activement à la vie politique en 2024 et 2025? », s’est-il interrogé. Et de poursuivre : « Nous devons prendre le devant sur le plan spirituel et dans les autres secteurs de la vie ». Pour Gba Jonathan, l’église évangélique doit prendre une part active dans le développement de la Côte d’Ivoire. C’est pour cela qu’il a annoncé un synode de plus de 2000 pasteurs avec un précepte de réconciliation dans le premier semestre de 2024 à Abidjan. Gba Jonathan a fait savoir que c’est pour la première fois en Côte d’Ivoire que les présidents des pasteurs se sont réunis à Abidjan pour prendre des décisions pour l’église.

Le chef de cabinet du président de la République, M. Claude Sahi, a loué, quant à lui, l’initiative des pasteurs pour contribuer au développement de la Côte d’Ivoire. « La dimension religieuse doit s’accompagner de la dimension matérielle », a-t-il confié. Et d’ajouter : « Aider la Côte d’Ivoire va vous permettre de vous aider vous-mêmes ». Il demande aux pasteurs de s’ouvrir au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qui est disposé à les soutenir. C’est dans ce contexte que le représentant de la présidence de la République a pris l’engagement d’apporter son soutien pour l’organisation du futur synode. « La Côte d’Ivoire ne peut se bâtir que par la force et l’énergie des hommes de Dieu », s’est-il réjoui.

L’objectif du pré-synode était de faire le bilan à mi-parcours de la tournée nationale de sensibilisation, tracer les perspectives et de procéder à la désignation ou nomination des présidents régionaux de collectifs de pasteurs conformément aux procès-verbaux des tournées régionales. Ainsi que consolider et renforcer la responsabilité des collectifs de pasteurs qui sont de véritables faîtières d’associations de pasteurs et d’Églises. Tout ceci pour rassembler le corps du Christ dans l’unité et la cohésion.

Nedson Djinsou

 Légende photo : Le chef de cabinet du président de la République, M. Claude Sahi (extrême droite), a promis d’apporter son soutien aux pasteurs de l’église évangélique et à l’évêque Gba Jonathan ( au centre).

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié