Lutte contre la corruption et promotion de l’accès à l’information – «Le Monde Actuel.com » parmi les lauréats des prix Kébé Yacouba N’Golo Coulibaly

Les lauréats de la cinquième édition des « Prix Kébé Yacouba pour l’accès à l’information » et de la deuxième édition du « Prix spécial N’Golo Coulibaly pour la prévention, la lutte contre la corruption et les infractions assimilées » ont été distingués, le mercredi 6 décembre 2023, au cours d’une cérémonie au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody.

Pour le Prix Kébé Yacouba de l’accès à l’information 2023, Ly Aimé Ludovic de Radio Côte d’Ivoire, avec son reportage « Tougbô à l’épreuve de l’arrivée massive des réfugiés burkinabè », est arrivé en tête à la suite de la délibération du jury. Raflant ainsi le premier prix. Il est suivi respectivement par Fatou Sylla de Fraternité Matin avec son article « École de la 2e chance : sur les traces des Ivoiriens en immersion en France » et Saint Kouakou Saint Bénifils de Radio Chandelier avec sa production intitulée « A la croisée des connaissances : les non-voyants brillent à l’université de Cocody grâce aux technologies de l’information ».

Le Prix d’encouragement est revenu à Marcelin Boguy du média en ligne lemondeactuel.com avec son article « Importance de l’espace numérique pour l’accès à l’information : Quand l’internet booste la stratégie SUBLIME COTE D’IVOIRE » et une interview à Christian Bohouman (Directeur de l’Informatique, de la Digitalisation et du Développement des starts up au ministère du Tourisme et des Loisirs)

S’agissant du Prix spécial N’Golo Coulibaly pour la prévention, la lutte contre la corruption et les infractions assimilées, la palme est revenue à Éméline Péhé Epse Amangoua de Fraternité Matin avec son article intitulé « Lutte contre la corruption : la digitalisation, la nouvelle arme ». Son collègue de Fraternité Matin, Kanaté Mamadou, occupe la deuxième place grâce à sa production ayant pour titre « Lutte contre la corruption : guerre sans merci, voici les armes pour traquer corrompus et corrupteurs ». Le troisième Prix est revenu à Traoré Tié Medandjé de la Nouvelle Chaîne Internationale (NCI) avec sa production intitulée « Numérique, santé et corruption : la Côte d’Ivoire à l’heure de la chirurgie interventionnelle du cerveau ».

Organisée par la Commission d’Accès à l’Information d’intérêt public et aux Documents Publics (CAIDP), en partenariat avec la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) et le Réseau des Journalistes pour l’Accès à l’Information de Côte d’Ivoire (REJAIP-CI), la traditionnelle cérémonie de remise des Prix CAIDP et HABG, est un événement dédié à célébrer l’excellence, l’engagement en faveur de la transparence, de la lutte contre la corruption et de la promotion de l’accès à l’information.

En reconnaissance du rôle crucial de l’accès à l’information dans une société démocratique, la CAIDP organise cette cérémonie pour mettre en lumière les initiatives et les acteurs des médias engagés dans la promotion de l’accès à l’information, dont l’engagement exceptionnel a été démontré par l’utilisation de la loi relative à l’accès à l’information dans l’exercice de leur activité professionnelle.

La mise en place du Prix Spécial N’Golo Coulibaly pour la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées porté par la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) vient pour encourager les professionnels des médias à produire des reportages éthiques et professionnels sur la prévention et la lutte contre la corruption, en utilisant le droit d’accès à l’information. Notons que la CAIDP et la HABG ont signé, le 22 juin 2023, lors d’une double cérémonie, une convention de partenariat et lancé l’édition 2023 des prix Kébé Yacouba et N’Golo Coulibaly.

Source : CICG

NB : La titraille est de « Le Monde Actuel »

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié