Mali / Des véhicules électriques bientôt dans le transport urbain – Une grande première en Afrique de l’ouest

L’utilisation des véhicules électriques qui est entrée progressivement dans les habitudes des automobilistes en Amérique du nord, en Europe, en Asie et dans bien de zones du monde entier sera une réalité en l’Afrique de l’ouest. Cela grâce à l’homme d’affaires malien Ibrahim Diawara, PDG d’IBI Group. Il a présenté, le samedi 9 mars 2024, à Bamako, capitale du Mali, les véhicules électriques d’ANGATA, la filiale transport d’IBI Motors, sa structure consacrée à la commercialisation desdits véhicules.

Les véhicules de la société de transport ANGATA, 100% électriques, sont baptisés « IBI ». Ils ont une capacité d’autonomie de plus de 300km. Les 100 premiers véhicules électriques sortis des chaînes de production ont été réceptionnés par la société ANGATA qui les mettra en circulation pour le transport urbain à Bamako. A la grande satisfaction, immanquablement, des populations. IBI Motors prévoit la construction d’une usine d’assemblage de véhicules électriques au Mali. Un acquis qui permettra à l’entreprise de conquérir d’autres pays de la sous-région ouest africaine et du continent en mettant à leur disposition les véhicules électriques.

Didier Depry

Légende photo : M. Ibrahim Diawara, PDG d’IBI Group dont la filiale IBI Motors mettra en circulation à Bamako, des de véhicules électriques. Il est ici devant l’un des véhicules.

 

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié