Milieu des affaires / Contentieux SYNAFECI-CGECI – Le délibéré connu en mars prochain

Le délibéré sur le contentieux entre le Syndicat national des fournisseurs de l’Etat de Côte d’Ivoire (SYNAFECI) relatif à la Taxe spécial d’équipement (TSE) a été renvoyé au 5 mars 2024. C’est l’information qu’a fournie Gré Faustin, le président du SYNAFECI, le mardi 6 février dernier, après l’audience, au palais de Justice, à Abidjan-Plateau. « Nous savons que la justice ivoirienne est mature et capable de rendre justice. Pour l’instant nous n’allons pas entrer dans les détails », a soutenu Gré Faustin.

Il s’est réjoui de ce que le SYNAFECI est en discussion avec le gouvernement ivoirien pour le paiement des factures des fournisseurs. « Le 30 janvier dernier, nous avons eu une rencontre avec le ministre des Finances et du Budget, Adama Coulibaly. Et officiellement le ministre a instruit la direction générale du Trésor à qui il a remis les états des factures estimées à plus de 38 milliards FCFA. Il a demandé au Trésor de s’atteler à régler ces factures et d’avoir une concertation permanente avec le SYNAFECI. Le ministre Adama Coulibaly a, en outre, instruit le directeur général des Impôts pour des séances de concertation avec les fournisseurs que nous sommes », a confié Gré Faustin qui a dit au ministre Adama Coulibaly, sa volonté de voir les factures payées avant la fin de la CAN 2023. Pour le SYNAFECI, la prime relative à la TSE s’étend de juillet 2008 à janvier 2024. Selon le syndicat le siège de la CGECI a été construit sur les fonds de la Direction générale des Impôts (DGI) pour les organisations professionnelles du privé.

Nedson Djinsou

Légende photo : M. Gré Faustin et quelques membres du SYNAFECI.

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié