Sénégal  / La présidentielle se déroulera le 24 mars – La campagne démarre timidement, un candidat toujours détenu

Au Sénégal, la campagne électorale en vue de la présidentielle du 24 mars est lancée, depuis ce samedi 9 mars. Une campagne en douze jours au lieu de 21 jours, comme le dit le Code électoral sénégalais. Dix-neuf candidats sont en lice mais tous ne démarrent pas en trombe. A Dakar, ce n’est pas encore l’euphorie, comme les campagnes précédentes. Rapporte la radio française RFI.

C’est bien parti pour la campagne électorale présidentielle à Dakar mais c’est un démarrage plutôt timide, voire presque inaperçu, ce samedi 9 mars. Quelques candidats ont déjà décliné leur programme du jour. Par exemple, Khalifa Ababacar Sall, ancien maire de Dakar et membre de l’opposition, démarre par une caravane dans trois communes de Dakar, à 15h (heure locale). Amadou Ba, candidat de la coalition au pouvoir, sera lui dans une salle fermée, ce samedi après-midi aussi, pour le démarrage de sa campagne. Pape Djibril Fall, un ancien journaliste, par ailleurs député à l’Assemblée nationale, sera aussi en meeting de démarrage cet après-midi.

Presque tous sont un peu pris de court par le démarrage de la campagne, après plusieurs semaines de doute et de questions. Mais selon leur staff « on va faire avec et s’adapter au fur et à mesure que la campagne avanceEn somme, on démarre déjà et on verra après pour la suite ».Cette campagne va aussi coïncider avec le début du mois de ramadan, annoncé en début de semaine et qui va chambouler les programmes de campagne. Pour certains, ce sera du porte-à-porte ou bien des meetings en soirée pour avoir le maximum de militants.

Parmi les 19 candidats, figure le Premier ministre, Amadou Ba. Résultat :  un nouveau gouvernement expédie les affaires courantes. Par ailleurs, il y a également Bassirou Diomaye Faye, toujours en prison, depuis le 14 avril 2023 pour diffusion de fausses nouvelles, outrage à magistrat et diffamation envers un corps constitué. C’est la grande interrogation. Quand va-t-il sortir de prison pour prendre part à la campagne ?

Pour le moment, beaucoup de supputations. Dans la presse sénégalaise, on annonce un élargissement de prison dans les prochaines heures. Son mandataire, Amadou Ba lui s’est rendu à la Radio-télévision sénégalaise, (RTS) pour l’enregistrement de son temps d’antenne (comme le prévoit le code électoral) et annonce un point de presse en mi-journée.

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié