Victoire des Eléphants à la CAN 2023 – L’armée ivoirienne accueille le trophée en fanfare

Le sacre des Eléphants-footballeurs à la CAN 2023 continue de semer la joie dans le cœur des Ivoiriens. Le lundi 4 mars 2024, c’était au tour des Forces de défense et de sécurité s’exprimer leur immense gaieté. C’est dans une ambiance festive que les hommes en tenue ont accueilli le trophée de la 34e édition de la CAN 2023. Debout dans un command-car affrété par l’Etat-major des armées, Yacine Idriss Diallo, président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), a fait son entrée triomphale avec le trophée sur la place d’armes de l’Etat-major des armées à Abidjan-Plateau. C’était en présence des autorités militaires et policières, avec à leur tête, le Général Vagondo Diomandé, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, qui représentait le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara.  Le chef d’Etat-Major général des armées, Général Lassina Doumbia, au-delà des remerciements adressés à la FIF, s’est dit honoré, au nom de ses frères d’armes, de l’arrivée du trophée de la CAN sur l’illustre place d’armes baptisé du nom de feu le Général Ouattara Thomas d’Aquin.

« Mes remerciements vont à l’endroit des initiateurs de cette caravane, en particulier, le président de la Fédération ivoirienne de football et ses collaborateurs qui ont bien voulu nous associer à la cérémonie de présentation du trophée de la Coupe d’Afrique des nations, vaillamment remportée par nos pachydermes. L’Etat-Major des Armées est honorée d’abriter cette cérémonie qui transcende les terrains de football pour raviver la fibre patriotique. Neuf ans après le sacre de 2015, nous voici rassemblés à la place d’armes Général de Corps d’Armée Ouattara Thomas d’Aquin, place la plus illustre des armées, pour célébrer la Côte d’Ivoire qui gagne et à laquelle nous sommes si fiers d’appartenir. Cette fierté qui pousse à se surpasser et à servir avec dévouement et abnégation. Aujourd’hui, notre coupe est là, sublime et majestueuse. Au-delà de la joie qu’elle nous procure, la présence de ce joyau sur nos emprises dénote des liens forts qui unissent le peuple à ses forces régaliennes dont elles sont l’émanation. Elle est la preuve que le sport demeure un facteur de cohésion et de rapprochement », a-t-il déclaré.

« Nous sommes venus vous remettre ce trophée parce que vous en êtes les propriétaires légitimes »

Prenant la parole, le président de la FIF, Yacine Idriss Diallo, a témoigné sa gratitude aux Forces de défense et de sécurité.  « Quel honneur fait aux Eléphants ce jour ! La cérémonie ici organisée vient matérialiser la confiance placée en notre équipe nationale par la nation tout entière. Je m’adresse à vous au nom de mon Comité exécutif et au nom de ce que nous avons baptisé « le commando ivoire » constitué de toute l’équipe, joueurs, encadreurs, logisticiens qui pendant 45 jours ont travaillé sans relâche pour pouvoir aller chercher ce trophée pour la nation », a déclaré le patron du football ivoirien.

Avant d’ajouter : « Nous avons emprunté à vos corps, le mot « commando ». En réalité, c’est parce que vous nous inspirez. Les Forces de défense et de sécurité de Côte d’Ivoire sont l’inspiration des Eléphants de Côte d’Ivoire (…) Ce trophée que nous vous avons apporté aujourd’hui est le vôtre. Parce que nous avons pu l’obtenir sur la base de l’inspiration que vous êtes pour nous. (…) Nous vous remercions encore ce matin. Ce trophée est celui de toute la Côte d’Ivoire. Tous les Ivoiriens ont cru en ce trophée malgré les difficultés. Et c’est l’engagement de chacun d’entre vous qui nous a permis d’être là aujourd’hui. Nous sommes venus, au nom du commando ivoire, vous remettre ce trophée parce que vous en êtes les propriétaires légitimes ». Yacine Idriss Diallo a remis symboliquement le trophée au chef d’Etat-Major général des armées et aux chefs des grands commandements et administrations des Forces de défense et de sécurité pour la présenter à l’ensemble des corps mobilisés.

« Vous avez su faire briller la fibre patriotique »

Au nom du ministre d’Etat, ministre de la Défense absent, le Général Vagondo Diomandé, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, s’est dit fier de voir le trophée visiter l’Etat-Major des armées, à la suite du Parlement, première institution à avoir accueilli la caravane. Il a souligné la résilience des Eléphants avec à leur tête, le président de la FIF.

« Après le Parlement, notre représentation nationale, vous avez choisi de venir présenter solennellement aux Forces de défense et de sécurité le trophée de Champion d’Afrique qui couronne tant de sacrifices,  tant d’abnégation, mais et surtout tant d’effort. L’ensemble des Forces de défense et de sécurité par ma voix vous disent merci à vous M. le président de la FIF, pour cette marque d’estime et de reconnaissance. Vous avez dit vous inspirer des forces de défense et de sécurité, vous n’avez pas tort. Vous n’aurez jamais tort. Et ce, même si la défaite face à la Guinée Equatoriale était venue doucher la confiance de plus d’un fan ivoirien. Un moment de doute qui s’est finalement révélé  comme une piqure thérapeutique pour booster votre volonté d’aller de l’avant », a indiqué le ministre Vagondo.

« Ce trophée qui fait la fierté de chaque ivoirienne et de chaque ivoirien, est le symbole éclatant d’une Côte d’Ivoire résiliente dans l’épreuve, d’une Côte d’Ivoire unie et d’une Côte d’Ivoire en paix et surtout d’une Côte d’Ivoire qui gagne. Durant un mois, face aux vents contraires défiant tous les pronostics et scénarios écris d’avance, vous avez su faire briller la fibre patriotique pour hisser notre beau pays au sommet du football africain. Vous faites notre fierté, M. le Président de la FIF », a-t-il conclu.

Anicet Zio

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié