Côte d’Ivoire / Décès de l’ancien chef de l’Etat et ex-président du PDCI-RDA – Voici les détails des obsèques d’Henri Konan Bédié

Le parti politique de feu Henri Konan Bédié a dévoilé, le  jeudi 11 avril 2024, les détails de l’organisation de ses funérailles. Les obsèques de l’ancien président ivoirien, décédé le 1er août dernier, auront lieu à partir du 19 mai 2024, jusqu’au 1er juin, comme l’avait déjà annoncé la présidence ivoirienne, le 11 mars. Mais le PDCI-RDA a annoncé le déroulé d’une cérémonie solennelle, entre hommages à son ancienne résidence, à l’Assemblée nationale et à la maison du parti. Rapporte la radio française RFI.

Plusieurs temps forts vont marquer les deux semaines d’obsèques. Tout d’abord, une présentation des condoléances, à la résidence de l’ancien chef de l’État, à Cocody, dans le nord d’Abidjan. Pendant trois soirées, personnalités, militants et proches pourront se recueillir auprès de la famille biologique d’Henri Konan Bédié. Ensuite, à partir du jeudi 23 mai, un hommage officiel sera organisé pour saluer la mémoire de l’ancien chef de l’État : levée du corps, hommage à la présidence, puis à l’Assemblée nationale, avant de se conclure par une cérémonie à la maison du parti. Cette séquence dure trois jours.

Le corps sera ensuite transféré à Daoukro, le fief d’Henri Konan Bédié. C’est à Daoukro, dans le centre du pays, qu’un hommage populaire sera rendu à partir du 27 mai : pendant quatre jours, chaque section du PDCI défilera sur ses terres : il s’agit là, de rendre hommage au défunt chef baoulé. « C’est une forme de pèlerinage pour les militants qui feront le déplacement », explique un cadre du parti. Enfin, de dernières cérémonies officielles seront organisées avant l’inhumation de Bédié dans son village, à Pepressou le 1er juin. Plusieurs personnalités sont impliquées dans l’organisation de ces funérailles : la famille d’Henri Konan Bédié, son parti politique et la présidence de la République. Le 11 mars dernier, lors d’une audience avec Tidjane Thiam, Alassane Ouattara avait assuré qu’il se rendrait « disponible pour apporter son soutien dans l’organisation de ces obsèques ».

 

Laissez une réponse

Votre email ne sera pas publié